Cela fait maintenant quelque temps que vous songez à réaliser votre premier investissement locatif. Mais après quelques recherches sur internet, vous comprenez qu’il n’est pas si simple de déterminer si cela vous rapportera ou non de l’argent. Entre les internautes  qui disent que l’idée est à oublier et les autres qui louent les mérites d’une telle opération, vous ne savez plus qui croire. Pourtant il existe un indicateur clé permettant de calculer la rentabilité d’un investissement locatif. 

Le calcul de la rentabilité de votre investissement locatif ?

 

Le but premier d’un investissement étant de vous rapporter de l’argent, il est préférable d’être en mesure de connaître l’indicateur clé du calcul de rentabilité. Pour cela, rien de plus simple, il suffit de diviser le loyer annuel par le prix d’achat du bien en incluant les travaux et frais de notaire. Et pour obtenir la rentabilité nette, déduisez simplement vos impôts ainsi que vos contributions sociales et charges des loyers. 

Rentabilité locative brute (%) = (loyer mensuel x 12) x 100 / montant d’acquisition du bien

En utilisant la formule suivante, vous obtiendrez le pourcentage du rendement. À Paris, le rendement locatif est en moyenne de 3,5% brut. Alors qu’il peut monter jusqu’à 10% dans d’autres villes de France. 

En l’espèce, si vous achetez en région parisienne, les loyers vous rapporteront 3,5% du montant de l’investissement par an ( soit 7000€ pour un investissement de 200 000€). Faites attention, ce calcul ne comprend pas les charges et les impôts que vous devrez payer chaque année sur le montant de vos loyers. 

Pour calculer la rentabilité nette, vous devrez donc intégrer plusieurs facteurs tels que la taxe foncière, les charges de copropriété, mais également les impôts sur les revenus locatifs. 

Rentabilité locative nette = mensuel brut x 12 mois – charges non récupérables – taxe foncière

Faites attention au lieu d’achat 

Vous l’avez compris, il est plus facile d’obtenir un bon rendement locatif lorsqu’on a payé le bien peu cher. Par conséquent, un investissement locatif au Mans aura forcément un meilleur rendement qu’à Paris. Cependant, le rendement n’est pas le seul facteur à prendre en compte. Effectivement, si vous peinez à louer votre bien et que votre durée de location s’élève à 9 mois par an, vous perdez 25% du rendement. Alors qu’une forte demande, comme en région parisienne, vous permettra d’avoir une vacance locative dite nulle. 

Prudence sur les taxes foncières. Ces dernières peuvent varier du simple au double selon les villes. Alors qu’elles sont très faibles à Paris, elles peuvent s’envoler dans certaines villes de France. 

En somme, vous l’aurez compris, il existe de multiples facteurs qui peuvent entraîner la réussite ou non d’un investissement locatif. En passant par Helloprêt, vous avez l’assurance de bénéficier d’un conseil de qualité et d’un plan de financement adapté pour commencer votre projet.