Un risque pour les banques 


Naturellement, une banque préférera toujours prêter à un emprunteur titulaire d’un CDI, pour autant il existe diverses possibilités qui peuvent permettre d’emprunter en CDD. 

Toutefois afin de s’assurer que les dossiers ne comportent aucune faille, les organismes de crédit prennent le soin de vérifier que les emprunteurs disposent de sérieuses garanties. Ainsi il peut-être compliqué d’emprunter si vous êtes dans les situations suivantes :

  • CDD
  • Intérimaires 
  • Entrepreneurs 
  • Professions libérales

Cependant rien d’irrémédiable, avec HelloPrêt, vous avez l’assurance de valoriser votre dossier et de mettre toutes les chances de votre côté afin de décrocher les meilleures conditions de financement. 

Emprunter en CDD, c’est possible 

À l’heure où 87% des embauches sont réalisées en CDD, il est toujours aussi délicat de souscrire à un crédit immobilier. Une situation paradoxale puisque ce chiffre tend à augmenter année après année. Freelanceurs et indépendants sont désormais majoritaires chez les jeunes actifs et pourtant les banques peinent à s’adapter à ce nouveau marché et continuent à considérer les emprunteurs titulaires d’un CDD comme des profils dits “à risque”. 

Cependant, si vous réussissez à prouver que vos ressources financières sont conséquentes et stables, vous serez en mesure de décrocher votre prêt immobilier. Dans cette optique, vous devez présenter des contrats récurrents et de longues durées afin de mettre toutes les chances de votre côté.

Afin de valoriser votre dossier, vous devez veiller à n’avoir ni découverts ni incidents de paiement au cours des 3 mois précédents votre demande de prêt immobilier. Sachez que les organismes de crédits vous demanderont toujours de présenter vos 3 derniers relevés de comptes pour vérifier la véracité des informations fournies. 

À noter : en règle générale, les banques assimilent les CDD de la fonction publique à des CDI. 

Financement : quid de l’autoentrepreneur et des professions libérales ? 

En tant que titulaire du statut d’autoentrepreneur, vous rencontrez certainement de nombreuses difficultés afin de financer votre investissement immobilier. Pas de panique, en faisant confiance à HelloPrêt, vous réussirez à présenter votre dossier de manière optimale afin de décrocher les meilleures conditions de financement pour votre projet immobilier. 

Dans un premier temps, vous devez prouver la stabilité de votre société. Cela assure à la banque, la régularité de vos salaires et les rassure quant à votre capacité à rembourser votre prêt immobilier. 

Afin de respecter cet impératif de stabilité, il sera compliqué d’obtenir un financement si votre microentreprise existe depuis moins de 3 ans. La raison est simple : afin d’estimer votre revenu, la banque calcule la moyenne du salaire que vous vous êtes versé au cours des 3 dernières années. Par conséquent si votre business à moins de 3 ans d’existence, il sera très compliqué, voire impossible, d’obtenir un prêt immobilier. 

La présence d’un co-emprunteur titulaire d’un CDI sera un avantage non négligeable dans votre course aux meilleurs taux. 

À retenir :

  • Il sera quasiment impossible d’obtenir un financement si votre micro-entreprise a moins de 3 ans d’ancienneté 
  • Veillez à n’avoir aucun incident de paiement ou découverts dans les 3 mois précédents votre demande de crédit
  • Le fait que votre co-emprunteur soit titulaire d’un CDI est un avantage non négligeable 
  • Les banques assimilent les CDD de la fonction publique à des CDI