Depuis quelque temps maintenant vous passez devant les agences immobilières avec envie et vous n’hésitez plus à surfer des heures sur internet pour dénicher les annonces de biens qui pourraient satisfaire vos envies. Pourtant, un “je ne sais quoi” vous empêche de sauter le pas ! Coup de chance pour vous, nous travaillons depuis des mois afin de lever l’ensemble de vos incertitudes.

La conjoncture vous veut du bien

Cela fait des mois que les taux sont à la baisse, les rapports de l’Observatoire Crédit Logement se succèdent et les conditions de financement sont chaque mois plus intéressantes pour les nouveaux investisseurs.  Sachez par exemple que les taux moyens sont actuellement de 1,3 % sur 15 ans, 1,5 % sur 20 ans et 1,7 % sur 15 ans. Nous vous laissons imaginer ce qu’il est possible de négocier avec le talent de nos courtiers surentraînés.

Et même avec un petit budget, il n’est plus impossible de franchir le cap de l’acquisition puisque les banques sont de moins en moins réticentes à allonger les durées de financement. Une seule condition, pour décrocher des taux qui rayent le plancher soignez votre épargne !

Épargnez !

Une petite épargne c’est la porte ouverte vers l’acquisition de votre premier bien. Elle montre tout d’abord que vous êtes capable de gérer votre budget, mais donne également le signal à la banque dans laquelle vous souscrirez votre crédit, qu’elle pourra potentiellement vous vendre des produits d’épargne. Pour cela, en tant que jeune actif, vous devrez certainement vous serrer la ceinture afin de mettre une petite réserve de côté, mais croyez-nous le fait d’avoir un endroit à vous, rien qu’à vous, vaut bien des sacrifices !

Pensez au PTZ

Si vous êtes primo-accédant, c’est le coup de pouce qu’il vous faut. Il peut couvrir jusqu’à 40 % du coût global de votre acquisition. Au premier semestre 2018, son montant moyen était de 56 170 €. Et ce n’est pas le seul qui puisse vous aider, le prêt action logement réservé aux salariés permet par exemple au primo-accédant de bénéficier d’un emprunt de 30 000 € à 0%.

L’investissement locatif est votre ami

C’est certainement l’un des plus intéressants si vous n’avez pas encore les moyens d’investir en région parisienne. Si tel est votre cas,  tournez-vous vers la côte ouest. Des villes telles que Nantes ou encore Rennes (4 à 6 %)  offrent de bons rendements  et permettront de vous constituer un petit capital immobilier idéal lorsqu’il s’agira d’investir dans la ville de votre coeur ! Pour savoir combien vous rapporteront les loyers du bien mis en location, il faut procéder à un petit calcul nommé : évaluation par capitalisation.

Revenu locatif sur une année – (frais de gestion + entretien + taxes et impôts +  assurances )  ➗ Par prix d’achat X 100

Vous avez désormais une bonne base pour vous lancer dans le parcours immobilier. Et si vous avez besoin d’en savoir plus pour être convaincu, découvrez vite les 7 raisons de faire appel à un chasseur de taux HelloPrêt !