Alors que les taux immobiliers diminuent année après année, l’assurance de prêt immobilier prend de plus en plus d’importance dans le coût de votre emprunt. À ce titre, il est important de faire jouer la concurrence afin de disposer des meilleures conditions de financement.

Pourquoi renégocier votre assurance emprunteur ?

 

Si vous estimez que vous payez trop de frais d’assurance, c’est qu’il est peut-être temps de procéder à une renégociation.  Cette opération peut vous permettre d’économiser plusieurs milliers d’euros sur le coût total de votre crédit immobilier. Contrairement au taux d’intérêt, l’assurance de prêt pèse lourd tout au long de votre emprunt. Cela vient du fait, que son calcul se fait chaque mois sur le coût initial du crédit et non sur le capital restant dû.

Il n’est donc jamais trop tard pour se lancer dans une renégociation. Idéalement, celle-ci doit être effectuée le plus tôt possible afin que les économies réalisées soient importantes.

Changer d’assurance de prêt immobilier avant 1 an

 

C’est tout l’intérêt de la loi Hamon, entrée en vigueur le 26 juillet 2014. Tous les contrats signés suite à la promulgation de cette loi peuvent être résiliés par leur titulaire lors des douze premiers mois suivant la signature de l’offre de crédit. Toutefois, l’emprunteur se doit de respecter un préavis de 15 jours avant la date d’anniversaire.

Cette mesure a pour but de vous donner un laps de temps suffisant pour faire jouer la concurrence et trouver une offre plus intéressante. Elle vient compléter la loi Lagarde qui offre la possibilité d’opter pour une assurance individuelle avant l’obtention de votre crédit immobilier.

Changer d’assurance de crédit immobilier après 1 an

 

Cette situation est couverte par l’amendement Bourquin également connu sous le nom de loi Sapin 2. Pour appliquer la résiliation et commencer le processus de renégociation, vous devez respecter un préavis de 2 mois, avant la date de l’échéance de l’assurance. En cas de manquement, vous devrez patienter jusqu’à l’année suivante.

Pour déterminer la date de l’échéance de l’assurance , chaque banque procède de manière différente. Pour vous permettre de mieux vous préparer, vous pouvez solliciter l’aide d’un courtier immobilier. Cet expert du courtage connaît les spécificités de chaque organisme de crédit et vous sera donc d’une aide précieuse.

Prendre de la marge dans les démarches

 

Dans les 2 cas, vous devez être prévoyant et ne pas vous laisser emporter par des excès de procrastination. Les délais doivent être respectés, autrement votre renégociation n’a aucune chance d’être acceptée.  Dans les faits, il est même préférable d’envoyer votre demande de résiliation trois à quatre mois avant la résiliation de votre contrat. De telle sorte que vous ne puissiez pas avoir de mauvaises surprises de la part de votre banque.

Recourir à un Courtier en prêt immobilier peut permettre d’éviter ce genre d’écart. Ce dernier connaît l’ensemble des délais réglementaires relatifs à chaque banque. Contactez-le le plus tôt possible afin de bénéficier d’un accompagnement professionnel optimal sur chaque point clé de votre dossier.