La bonne nouvelle, c’est que les taux pour votre prêt immobilier n’ont jamais été aussi bas depuis 2016. Et la seconde, c’est qu’il n’est jamais trop tard pour profiter de la conjoncture. Un rachat de crédit afin de renégocier vos conditions d’emprunt est toujours possible. Si vous pensez que vos mensualités sont trop élevées ou que vous pourriez négocier un taux plus intéressant, vous avez certainement raison et nous sommes là pour vous aider à mener à bien votre projet. Si votre emprunt s’étale sur 15 ans, vous pouvez prétendre à  des taux de 1,35 %, 1,50 % pour 25 ans  ou encore 1,75 % sur 25 ans. La règle est simple : plus la durée d’emprunt est longue, plus les conditions de prêt sont intéressantes, si en plus de cela votre dossier est de bonne qualité, vous pouvez espérer des décotes intéressantes.

Faut-il opter pour la renégociation ou le rachat de crédit ?

Lorsque vous renégociez, vous demandez une révision de taux à votre banque pour qu’elle vous accorde un taux d’intérêt plus bas. Si vous êtes un bon client, elle devrait faire l’effort de vous retenir. Toutefois, vous paierez certainement des frais, vous faisant ainsi perdre tout l’intérêt de la négociation ! Dans tous les cas, vous devez vous trouver dans le premier tiers de votre prêt et votre capital restant dû doit au moins être égal à 70 000 €. On considère que le  différentiel de taux doit être supérieur à  0,70 % pour rendre le rachat intéressant. Dans ce cas vous pouvez espérer des conditions de refinancement intéressantes. Faites attention à présenter votre dossier sous son meilleur jour. Si vous venez de perdre votre emploi, n’espérez pas améliorer les conditions de remboursement à ce moment-là.

Enfin, faites-nous confiance, en cas de rachat de crédit, nous disposons d’une expertise qui nous permet de vous trouver les meilleures conditions de financement, mais également de supprimer les pénalités de remboursement anticipé.