achat résidence principale
Faut-il oui ou non être propriétaire de sa résidence principale ? Revoilà cet éternel débat qui agite chacun de vos dîners ! Balayez toutes les idées reçues, on vous explique pourquoi devenir propriétaire est le meilleur choix que vous puissiez faire.

On pourrait vous dire qu’il n’existe pas de bonnes ou de mauvaises situations… Qu’il y a simplement des divergences d’opinions et que chacun a sa propre vérité ! 

Mais c’est faux ! Après avoir posé la question sous tous les angles, le verdict est sans appel, il est fortement conseillé de devenir propriétaire de votre résidence principale. 

Avec des taux moyens de 1% sur 15 ans, c’est le moment ou jamais de simuler votre crédit immobilier

Cessez de vous impatienter, vous allez découvrir à travers ces quelques lignes les raisons qui doivent vous pousser à devenir propriétaire de votre résidence principale. 

1- Achat d’une résidence principale : dites stop à la récurrence des loyers 

Enfin ! Vous étiez devenu aigri à force de voir la moitié de votre salaire partir dans la poche de votre heureux propriétaire.

Et si certains amis continuent à vous dire qu’il n’y a pas de différences entre loyer et mensualités, c’est qu’ils n’ont pas compris qu’à l’inverse d’un loyer, les mensualités étaient calculées sur un temps donné et qu’à la fin du paiement de ces dernières vous entriez dans le club des 50% des Français devenus propriétaires. 

C’est peut-être un détail pour eux, mais pour votre patrimoine immobilier, ça veut dire beaucoup ! 

Alors qu’ après 7, 15 ou 25 ans vous n’aurez plus rien à payer, vos amis râleront encore contre le paiement de leur loyer. 

2- Réalisez une plus-value à la revente 

Vous l’ignoriez peut-être, mais la revente de votre résidence principale est exonérée de plus-value. Alors, si vous désirez devenir propriétaire en Île-de-France sachez qu’il y a de belles affaires à réaliser tout autour de Paris. À titre indicatif depuis 2000, le prix du M2 parisien a bondi de 248% et il continue à grimper jour après jour.

Et si vous penchiez pour la réalisation d’un investissement locatif avant d’acquérir votre chez vous, sachez que dans ce cas, la plus-value sera taxée à hauteur de 19% et qu’il faudra y ajouter 17,2% de prélèvement social, portant le total à 36,2%.

Toutefois, vous pourrez profiter d’un abattement au-delà de la sixième année de détention. 

3- L’exception : Paris

En raison de l’explosion des prix de l’immobilier parisien, il est parfois plus confortable de continuer à louer.  Vous allez tout comprendre à travers l’exemple ci-dessous. 

Prenons le cas d’Oscar qui désire vivre dans un bel appartement au coeur de Montmartre. Il est actuellement locataire de son 35 m2 à 1000€ par mois. 

Dans ce quartier, ce type de bien se vend plus de 350 000€.  Il devrait donc rembourser 1508€ par mois sur 25 ans. Ce qui l’obligera à épargner 500€ de plus chaque mois. 

Pas vraiment une belle affaire ! En revanche s’il en a les moyens Oscar devrait tout de même se positionner sur cet appartement en espérant profiter de l’augmentation des prix pour réaliser une plus-value à la revente. 

Dans le cas contraire, il pourra continuer à être locataire de sa résidence principale et s’intéresser de plus près à l’investissement locatif dans une ville moins coûteuse que Paris.

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.