négocier le prix d'un bien
Lors d’une acquisition immobilière, il est parfois possible de négocier le prix d’un bien de plus de 10%. Découvrez comment faire pour réussir votre négociation à tous les coups. 

Cessez de paniquer en voyant les prix affichés sur la devanture  des agences. Dans la majorité des situations, ils sont supérieurs à la moyenne du marché. Entre le prix de vente demandé par le vendeur et le prix d’achat réel, il y a régulièrement de grandes différences. Croyez en vos talents de négociateurs et laissez-vous surprendre par la marge de négociation.

Il n’est pas rare que les vendeurs affichent un prix légèrement supérieur à la moyenne du marché. La raison est simple : ils savent que par principe, l’acheteur cherchera toujours à négocier le prix. C’est pourquoi il est souvent possible d’obtenir des remises de 10% du prix du bien.

Une négociation pouvant aller de 0 à 50 % du prix de vente

 
En termes de variable de prix, il n’existe aucune règle spécifique. Toutes les ventes ont leur particularité et chacune des négociations doit être menée avec discernement et précision.

Alors que dans certains cas, il est possible de crier victoire en négociant le prix de vente de 10%, dans d’autres circonstances, une telle remise peut paraître ridicule. C’est le cas des biens dont le prix est beaucoup trop élevé par rapport à la moyenne du marché.

Ne vous laissez pas avoir par un prix de vente astronomique. Cela ne signifie pas toujours que le bien cache quelque chose d’exceptionnel. Bien souvent, le propriétaire tentent juste de bluffer dans l’espoir de décrocher le jackpot tant espéré.

Gare aux remises trop alléchantes

 
Laissez vos émotions de côté et ne tombez pas dans le piège d’un rabais trop important. Si le vendeur vous accorde une remise de 50% sur  un bien initialement vendu à 2 millions d’euros, mais que le prix de vente reste supérieur à la moyenne du marché, alors vous n’avez rien gagné.

Vous ne devez être guidé que par une seule chose : trouver le prix réel du bien que vous souhaitez acheter ! Pour le définir, il suffit de prendre votre courage à deux mains et d’aller scruter l’ensemble du marché. Ensuite, comparez le bien que vous désirez acheter aux offres similaires. Enfin, estimez les aménagements et les travaux à réaliser afin de faire une offre au juste prix !

Surveillez l’offre et la demande

 
Au jeu de l’offre et de la demande, il est peu probable que les acheteurs de région parisienne sortent gagnant, en revanche c’est une tout autre histoire dans le reste de la France. Une négociation immobilière a toutes les chances de tourner à l’avantage de l’acheteur si l’offre est supérieure à la demande. Alors, si vous êtes dans une région, où la demande est faible, n’hésitez pas à négocier le prix du bien.

Si vous achetez en région parisienne, vous devrez être plus réactif dans vos offres d’achat. Cependant, n’hésitez pas à pointer les quelques défauts de l’appartement et à faire votre offre avec une grande fermeté.  Un vendeur pressé pourrait céder plus facilement que vous ne le pensez.

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.