nourriture et immobilier
Saviez-vous que la majorité des restaurants de street-food reconnus se trouvent dans le nord de Paris ? Partons découvrir notre sélection qui pourrait peut-être vous faire passer l'envie d’habiter le sud !

Homer lobster démocratise le homard dans le 4e

Cocorico, Moïse [le créateur] vient de remporter le titre de meilleur Lobster Roll du monde ! Rien que ça ! Il revient, auréolé des États-Unis, ce qui devrait conforter son assise parmi les meilleurs spots de la street food parisienne. Courez rue rambuteau pour déguster son lobster roll classique à 17 euros au sein duquel, vous retrouverez le homard grossièrement haché et mélangé à une mayonnaise maison bien citronnée pour vous faire frissonner. Côté Connecticut : la mayonnaise recouvre le fond de la brioche et le homard est ajouté assaisonné de citron vert et d’un mélange secret d’herbes aromatiques dont seul Moïse a le secret. Le tout accompagné d’une salade de wakamé [des algues japonaises] ou de chips au wasabi [faites maison !]

Zarma un kebap made in Pigalle dans le 9e

Une cuisine 100 % méditerranéenne ou l’assurance de vous faire chavirer de plaisir ! Un kebab revisité, jusqu’ici rien de fou, mais ajoutez à cela des frites maison recouvertes de cheddar et poudre de chorizo ainsi qu’un pain, croustillant, rempli de produits de qualités, (feta, halloumi grillé, baba ganoush, olives, yaourt grec, légumes du soleil) et vous succomberez au charme du Kebap de Nicolas Derrstoff ! Ancien journaliste, ce passionné de voyages a trouvé son inspiration au Liban, à Berlin, Londres, et bien sûr Istanbul. Allez faire un tour, vous en reviendrez heureux avant de vouloir y retourner tous les midis.

SAAM, la Corée souffle des gourmandises sur le 10e

Chez SaAm (« petits mets » en coréen), on vous sert avec amours de délicieux plats à manger sur le pouce avec envie ! Au menu, on commence par un dupbap coréen (bols de riz garnis de légumes sautés, de viande, de poisson ou de tofu pour la coquette somme de 16 €. Pour poursuivre par ce qui devrait vous faire succomber : les gua bao taïwanais. De petits pains briochés cuits vapeur, tout légers, repliés, sur lesquels une pique permet de placer vos garnitures. Parmi lesquelles : de la poitrine de porc cuite à basse température, avec concombre, pickles d’oignons rouges, coriandre fraîche, échalotes frites et sauce hoisin [7 €] ; un émincé de côte de bœuf marinée, avec pickles de radis blanc, ciboulette, sésame et cheddar [7 €] ; du gigot d’agneau de 8 heures, avec pickles d’oignons, coriandre, poivron frit [7 €]. Miam, miam, un délice, vite vite partez tout dévorer !

Notre sélection de biens immobiliers dans le nord de Paris.

Maintenant que vous rêvez de Kebap et de pains briochés agrémenté de délicieux homard, pourquoi ne pas prendre la décision de vous en rapprocher ? Avant ça, découvrons le prix de l’immobilier dans ces 3 arrondissements. Dans le 4e arrondissement le prix moyen du m2 est de 12 095 €,  9 885 € dans le 9e  et de 8 942 € dans le 10e arrondissement !

4e arrondissement

Appartement de 42 m2 composé de 2 pièces à 740 000 euros.  Pour en savoir plus sur cet appartement ?‍ courez sur le site bien’ici !

9e arrondissement 

Appartement de 53 m2 composé de 3 pièces à 700 000 euros.  Rendez-vous sur le site Seloger pour découvrir la vue qui se cache derrière ce balcon ! ?

10e arrondissement

Appartement de 86 m2 composé de 4 pièces à 850 000 euros. ? Foncez le découvrir sur le site de Proprioo !

Vous avez craqué sur le quartier ou sur l’un des appartements ?  Faites un tour sur notre simulateur de crédit pour voir si votre rêve peut devenir une réalité !

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.