La Ville lumière est propulsée à la cinquième place du classement réalisé par Barnes, spécialiste de l’immobilier de luxe.

La crise des gilets jaunes n’aura pas impacté l’image de prestige dont Paris bénéficie à l’étranger. La capitale française reste dans le top 5 des villes où l’immobilier haut de gamme est le plus recherché au monde. C’est en tout cas ce qu’indique le classement de Barnes qui rassemble les 50 villes plébiscitées par les personnes les plus riches de la planète (personnes disposant d’un patrimoine personnel d’au moins 880.000 euros).

Un effet Brexit ?

Selon Thibault de Saint-Vincent, président de Barnes, la sortie de l’Angleterre de l’union européenne semble plus que jamais impacter le monde immobilier.  « Le marché bénéficie de l’effet Brexit avec de nombreuses transactions dans l’Ouest parisien réalisées par des Français expatriés envisageant de revenir en France. D’ailleurs, le 16e arrondissement, délaissé ces dernières années, attire à nouveau les familles »   Les transactions enregistrées dans la Ville lumière par l’agence de luxe ont bondi de 16 % alors que dans le même temps les prix ont grimpé de 8 %. Sur la même période, Londres a constaté une chute de 10 % du nombre de ses transactions immobilières. Cependant, la capitale britannique continue à devancer Paris sur le critère du prix au mètre carré (de 18 000 à 32 000 euros pour les biens haut de gamme, tandis qu’à Paris le prix moyen est de 11 100 euros). D’ailleurs, Paris n’est qu’en 9e position au classement des villes dont le m2 est le plus cher.

Hong Kong, mène la danse

Hong Kong sort les griffes pour se hisser à la tête du classement. Le prix moyen du mètre carré y atteint 33 000 euros. C’est la ville la plus recherchée pour les grandes fortunes dans le monde », explique Thibault de Saint-Vincent. Une première place qui lui permet de devancer New York.

La création des programmes neufs de prestige

Nous pensions à tord que Beverly Hills et Bel-Air ne faisaient plus rêver grand monde. Dans les faits,  ces banlieues chics de Los Angeles séduisent de plus en plus. L’essor des programmes neufs de prestiges dans ces quartiers a permis à la ville californienne de se hisser à la troisième place du classement. Juste derrière, on retrouve Toronto qui grappille des places grâce en attirant les grandes fortunes américaines et canadiennes (maison de maître et maisons contemporaines s’y négocient entre 5 et 10 millions d’euros.)

Si vous avez repéré un bien de prestige en plein coeur de Paris, sachez que nous sommes plus que jamais prêts à vous décrocher les meilleures conditions de financement.

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.