achat immobilier chômage
Cassons toute ambiguïté, la réponse est évidemment non ! Cependant, il existe des assurances perte d’emploi qui peuvent vous couvrir si vous venez à perdre votre emploi au cours du remboursement de votre prêt immobilier. 

Comme une majorité de Français, vous rêvez de devenir propriétaire un jour dans votre vie. Après des années passées à payer un loyer, vous commencez à comprendre qu’il pourrait être plus intéressant pour vous de vous lancer dans un achat immobilier. Malheureusement, votre statut de chômeur vous empêche d’accéder à des demandes de financement. Cependant, bien qu’il soit impossible de décrocher un prêt tout en étant chômeur, dans certains cas il est possible de continuer à rembourser votre prêt tout en perdant son emploi .  

La garantie perte d’emploi

Alors que le taux de chômage en France s’élève actuellement à 8,8% et qu’il est parfois difficile de retrouver un emploi rapidement, il n’y a rien d’illogique à souscrire à une assurance qui couvre le risque de licenciement. D’ailleurs, alors que cette dernière est censée  être facultative de nombreuses banques l’exigent. 

Cette garantie est une assurance qui couvre le risque de perte d’emploi. En l’espèce si vous perdez votre job, l’assurance prend la relève dans le remboursement des mensualités de votre prêt immobilier. 

Cependant, avant de souscrire à cette garantie, faites attention à bien surveiller le délai de carence et de franchise ainsi que le coût global de l’assurance. Tous ces éléments peuvent peser très lourd dans le coût de votre crédit immobilier. 

Les critères d’attribution de l’assurance chômage 

Si vous êtes salarié et âgé de moins de soixante ans, il est essentiel pour vous de souscrire à une assurance chômage afin de vous couvrir d’un éventuel licenciement. Mais pour pouvoir en profiter, il faut être employé depuis au moins 6 mois.  Pour déterminer votre ancienneté, les assureurs excluent le préavis et la période d’essai. 

Quand à la date de licenciement prise en compte, il s’agit de la date de versement de la première allocation chômage ou la date de réception de votre lettre de congédiement.  

De plus, si vous travaillez à votre compte ou pour l’État, vous n’êtes pas concerné par cette assurance. 

La durée et le montant d’indemnisation  

 

Dans la majorité des situations, les mensualités ne sont pas couvertes dans leur totalité. En règle générale les échéances de remboursement sont couvertes à hauteur de 30% à 80%. Toutefois, il est possible de réguler le montant de l’indemnisation selon l’avancée du remboursement de votre  prêt immobilier. 

La garantie perte d’emploi n’est valable que sur une courte période. En moyenne, elle s’étale sur des durées allant de 36 à 48 mois dans la limite de 18 mois cumulés. 

Le coût de la garantie perte d’emploi

 

Le coût d’une garantie perte d’emploi s’étend généralement de 0,10% à 0,60% du capital emprunté. Prenons l’exemple d’un assuré ayant souscrit pour cette garantie à un taux de 0,40% par an, et emprunté 300 000€ sur 15 ans, cette assurance lui coûtera environ 18 000€ sur la totalité de son emprunt. 

Au vu de son coût, l’Assurance perte d’emploi s’avère être peu protectrice. En outre, il est possible de souscrire à une telle protection et de l’annuler à chaque date d’échéance de votre contrat.

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.