revue de presse fintech
On revient sur la croissance phénoménale de la Proptech en se penchant sur quelques start-ups qui réinventent le monde de l'immobilier !

Et si la Proptech était la nouvelle Fintech ?

La proptech, c’est la rencontre des nouvelles technologies et du monde de l’immobilier. Une alliance qui a tardé à arriver, mais qui commence à porter ses fruits. À titre d’exemple, plus de 160 start-ups s’attaquent à la question rien qu’en Espagne. Dans le monde, l’investissement dans le domaine de la proptech est passé de 207 millions à plus de 2,5 milliards en seulement 5 ans. Une croissance de 250 %, Waouh ! L’occasion de faire un tour sur les différentes technologies qui pourraient booster le secteur dans les prochaines années.

-La Blockchain  pourrait révolutionner les transactions en apportant vitesse et sécurité grâce aux Smart contracts.

les cryptomonnaies  simplifieront certainement les investissements. Un appartement a d’ailleurs récemment été vendu en Espagne pour 40 bitcoins.

-La géolocalisation devrait permettre de parfaitement cibler la demande des clients et de ne pas perdre de temps à visiter des biens inutiles.

-La Big data  qui grâce à la transformation de vos intérêts en données, vous mettra directement en relation avec le vendeur dont le bien se rapproche le plus de vos besoins.

-Le crowdfunding permettra à chacun d’investir dans le monde de l’immobilier.

Les agents et les promoteurs bientôt dépassés par les start-ups qui révolutionnent le monde de l’immobilier ? 

On en sait un peu plus avec Matthieu Viennet, fondateur de Livinx.com, une plateforme de promotion-construction neuve et Antoine Marck fondateur de Lagenceblue.com, une agence immobilière 100 % en ligne. L’idée de Livinx, la configuration de votre logement depuis votre ordinateur ! Côté Blue, vous n’avez qu’à déposer votre annonce immobilière pour que l’agence vous trouve un locataire !

Pour le patron de Purplebricks les agents immobiliers vivent dans le passé ?

Ils chargent des frais exorbitants à leurs clients, qu’ils sont incapables de justifier. Le boss de Purplebricks (première agence 100 % digitale outre-Manche) n’hésite pas à taper sur les agents immobiliers traditionnels. Suivi par Sam Mitchell, patron de l’agence en ligne HouseSimple qui va encore plus loin en les accusant d’avoir encaissé près d’un demi-milliard de livres, payé à titre de commission par les vendeurs au cours des 12 derniers mois. Sam Mitchell livre également quelques clés  qui pourraient permettre aux acheteurs de faire baisser les frais.

Le partage des documents en 3 clics un mouvement 

C’est l’occasion d’en savoir un peu plus sur l’avenir du partage des documents, notamment, grâce à Drooms qui met à la disposition d’investisseurs, des datarooms et des coffres-forts virtuels, pour échanger des documents confidentiels. La société Olarchy souhaite aller encore plus loin en utilisant la Blockchain afin de faire voyager vos documents en toute sécurité ! En france,  Notary fait elle le pari de mettre fin à vos rendez-vous chez le notaire.

Ça bouge dans l’hexagone, des promoteurs immobiliers s’emparent du logiciel Legalife pour digitaliser à 100 % le processus de vente. Un point fort pour accélérer le traitement des dossiers entre la réservation en bureau de vente et la signature de l’acte de vente chez le notaire.

 Objectif : un traitement éclair des dossiers et un monde sans papier. ⚡

Alors on signe 

Moneysupermarket crée Podium pour trouver le meilleur taux sans passer par un courtier

Chaque année, plus de 16 millions de visiteurs se rendent sur Moneysupermarket pour comparer les tarifs des courtiers immobiliers. Soit 25 % du trafic sur le sujet en Angleterre. Il n’en fallait pas moins pour que la société décide de lancer son propre outil de comparaison de prêts immobiliers, permettant ainsi aux emprunteurs de trouver et d’enclencher leur prêt directement en ligne sans passer par un courtier.

On s’envole aux USA pour déménager avec Livible ?

Livible vient de lever 16 M$ ! Fondée en 2013, cette start-up originaire de Seattle propose un service d’entreposage sur demande qui ramasse les biens d’un client, les transporte dans un entrepôt sécurisé et vient les déposer à un autre endroit à la demande de ce dernier. Les utilisateurs payent un forfait mensuel variant selon leurs besoins et peuvent ensuite tout gérer depuis l’application smartphone de Livible. Notamment grâce à la mise en place de QR codes permettant de suivre le parcours de leurs affaires.

L’objectif de la société : devenir le Uber du déménagement !

Chez Helloprêt nous croyons dur comme fer que les nouvelles technologies vous feront gagner du temps et de l’argent ! Faites le test avec notre simulateur de crédit.

Simplifiez votre aventure immobilière

Nous vous accompagnons gratuitement tout au long de votre projet.