SweepBright, lève 2,3 M€ pour simplifier le travail des agents immobiliers

Pourquoi un agent immobilier devrait-il encore se rendre au bureau s’il peut tout régler sur sa tablette ? C’est à cette question que la startup SweepBright tente d’apporter une réponse. Et pour ça, la jeune pousse belge vient juste de lever 2,3 M€.  Leur solution permet aux professionnels du secteur d’effectuer leur travail tout en restant mobiles. Plus besoin de noter l’emplacement du bien sur un papier, la description puis de filer au bureau pour tout recopier. Ces tâches se font désormais par l’intermédiaire de leur application, directement sur le lieu de la visite !

Avant même que l’annonce soit en ligne, l’application permet de faire le lien entre les clients de l’agence potentiellement intéressés et la description du bien.  Raphael Bochner, PDG de SweepBright explique que : « L’avenir appartient aux agences immobilières capables de passer à une productivité accrue, à une meilleure expérience client et à un marketing numérique plus robuste. » Nul doute que leur produit pourrait répondre à l’ensemble de ces points. Actuellement présent en Belgique et à New York, SweepBright souhaite profiter de ce financement pour s’étendre au Mexique ainsi qu’à l’Australie.

Quid de l’immobilier en 2030 ?

À l’heure ou les investissements technologiques envahissent le monde de l’immobilier, il apparaît bien légitime de se questionner sur l’avenir des métiers du secteur. Au cours des 10 prochaines années, la technologie permettra de faire, en grande partie le travail des courtiers, des conseillers, des investisseurs ou encore des promoteurs. La rédaction de rapports, de contrats, les évaluations et les échanges d’actifs seront automatisés et bouleverseront l’essence même de certaines professions. Alors que les technologies permettront à chacun de gagner du temps sur de nombreuses tâches, les rapports humains seront d’autant plus importants et différenciants d’une entreprise à l’autre.

Dès lors, des qualités comme la créativité, la complexité, la curiosité et l’empathie seront plus que jamais mises en avant. Le ton de cet article est simple : profitez des nouvelles technologies pour remettre l’humain au centre du débat !

Vacasa vient de lever 64 M$ pour gérer votre Airbnb

La startup américaine Vacasa, propose une solution de gestion de maisons de vacances destinée au propriétaire et vient de réussir une levée de fonds de 64 millions de dollars. En louant votre bien sur une plateforme telle Airbnb ou HomeAway, vous avez certainement remarqué que cela pouvait devenir chronophage. Entre le passage des clés, la récupération de ces dernières, le ménage et la gestion des urgences, vous n’avez plus une minute pour vos autres activités. C’est précisément pour cela que Vacasa a été créé. La startup américaine s’occupe de toutes ces tâches à votre place !

Elle gère actuellement plus de 10 000 propriétés dans une dizaine de pays. Cependant, pas question de s’arrêter là.  Vacasa souhaite profiter des 217, 5 millions de dollars levés depuis sa création pour financer le développement d’une nouvelle offre :  la vente de biens immobiliers aux personnes souhaitant acquérir une résidence secondaire.

Meero signe un partenariat avec Matteport pour développer les visites en 3D et la VR

Déjà leader de la photographie immobilière, Meero compte utiliser son partenariat avec Matterport afin que ses 30 000 clients présents sur plus de 100 pays puissent bénéficier de la technologie 3D et VR mise au point par Matterport. Après avoir réussi une levée de fond de M45$, lors d’un financement de série B, la jeune pousse française a pu pleinement développer sa technologie d’intelligence artificielle, et le développement de sa plateforme de gestion de contenus visuels. La startup permet désormais de recevoir des productions photos ou vidéos en moins de 24 heures.

Ce partenariat aura pour but de développer la création de visites en 3D et réalité virtuelle mais également de mettre sur pied des maquettes 2D en haute définition.

Internet porte d’entrée du monde de l’immobilier

Un très bon article du Figaro qui nous explique comment l’immobilier est arrivé au cœur de la révolution numérique. Depuis l’arrivée des mobiles et des tablettes, les habitudes des acheteurs ont totalement changé. La géolocalisation, les bases de données les réseaux sociaux, et la 3D ont bouleversés les comportements et les prises de décision des acheteurs. Au total, 23,2 millions de Français consultent des sites ou des applications immobilières chaque mois, ce qui représente en moyenne plus d’un français sur 3. Les raisons sont simples : le désir d’acheter, la veille ou encore l’envie de rêver en regardant des biens exceptionnels.

Une chose est certaine, avec plus de 968 000 transactions réalisées en 2018, l’immobilier continue de faire recette.