Notre comparatif des frais de courtage des courtiers immobiliers

Notre comparatif des frais de courtage des courtiers immobiliers

Plus d’un tiers des Français ont déjà fait appel à un courtier immobilier pour concrétiser leur projet d’achat. Peut-être faites-vous partie de ceux qui hésitent à recourir à un professionnel, en pensant que la prestation est trop chère ?

On vous explique ici en quoi consistent les frais de courtage et on vous propose un comparatif des prix des courtiers les plus connus.

Quel est le rôle d’un courtier immobilier ?

Obtenir un crédit immobilier et une assurance de prêt au meilleur taux, c’est ce que nous cherchons tous. Plus les taux d’emprunt sont bas, moins notre crédit nous revient cher. Il faut donc comparer les offres d’un maximum de banques et d’assureurs, ce qui bien entendu prend beaucoup de temps. En outre, on se met en quête d’un financement après avoir signé le compromis de vente et on dispose d’un délai de 45 jours en moyenne pour y parvenir. C’est particulièrement bref !

Pour gagner du temps et rester serein, vous pouvez recourir aux services d’un courtier immobilier. Ce professionnel du financement joue un rôle d’intermédiaire entre les établissements bancaires, les assureurs et vous.

Sa parfaite connaissance du secteur et les relations privilégiées qu’il entretient avec ses partenaires lui permettent de dénicher l’offre correspondant le mieux à votre profil emprunteur, au coût le plus avantageux. Cependant, même si votre courtier est une personne des plus sympathiques, il ne peut pas se permettre de bosser gratis. Il perçoit donc des frais de courtage, mais en fonction du modèle économique sous lequel il exerce son activité, il peut être rémunéré seulement par les banques ou également par les emprunteurs.

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un courtier immobilier ?

Que comprennent les frais de courtage ?

frais de courtage

Alors, combien coûte un courtier ? Son prix comprend d’une part sa rémunération et d’autre part les frais liés au développement de son activité.

La rémunération du courtier

À moins d’être fin connaisseur du marché immobilier, vous ignorez sans doute que les courtiers sont d’abord payés par les banques en tant qu’apporteurs d’affaires. En effet, celles-ci cherchent à intégrer un maximum de clients dans leurs fichiers et le meilleur moyen d’y parvenir, c’est le prêt immobilier.

Parce qu’outre votre crédit, vous allez peut-être souscrire votre assurance emprunteur chez elles, voire y ouvrir un compte bancaire ou d’épargne. Autant de produits sur lesquels elles se font de l’argent ! C’est ainsi qu’elles proposent aux courtiers de les rémunérer sur le volume de dossier qu’ils leur apportent. Ceux-ci perçoivent une commission comprise entre 0.7 et 1 % du montant que vous empruntez, une somme le plus souvent plafonnée.

En outre, les courtiers peuvent vous facturer des frais de courtage ou honoraires de courtage, sur la base d’un forfait ou d’un pourcentage du capital emprunté. Ils perçoivent donc une double rémunération, par les banques et par vous. Attention, il ne faut pas confondre de courtage avec les frais de dossier. Ces derniers sont demandés par la banque pour le traitement de votre dossier de financement.

Les frais de fonctionnement

Les courtiers peuvent se développer en indépendant, en franchise ou seulement sur Internet. Le prix du courtier varie donc également en fonction de ses coûts de fonctionnement et de sa réputation. Les courtiers franchisés par exemple paient d’importants droits d’entrée pour avoir le droit d’utiliser la marque de leur franchiseur. Qu’ils répercuteront sur leurs clients !

Qu’est-ce qui fait varier le tarif d’un courtier ?

Vous l’avez compris, c’est avant tout le modèle économique qui fait varier le prix d’un courtier immobilier. Ouvrir une agence ou travailler en ligne n’implique pas les mêmes frais. En outre, la commission d’un courtier immobilier dépend du service rendu.

Certains professionnels se contentent de vous mettre en relation avec plusieurs établissements bancaires quand d’autres réalisent un vrai travail d’analyse de votre dossier. Ils négocient avec leurs partenaires bancaires pour faire aboutir votre demande et actionnent leur réseau pour obtenir les meilleures conditions et tarifs. En somme, ils mâchent le travail pour votre banquier, ce qui peut d’ailleurs vous permettre de ne pas payer de frais de dossier. La qualité de service se traduit généralement par des frais de courtier immobilier élevés… Sauf chez HelloPrêt !

Lire aussi : Comment choisir un courtier immobilier ?

Combien coûte un courtier en prêt immobilier chez HelloPrêt ?

Nous avons fait le choix de développer notre activité de courtier uniquement en ligne, nous ne disposons pas d’agences sur le territoire. Nous vous proposons des frais de courtage au forfait, pour une plus grande transparence. Et on ne lésine pas sur la qualité de nos prestations !

Pendant toute la durée de notre intervention, vous serez accompagné par un courtier dédié, qui connaît parfaitement les forces et les faiblesses de votre dossier. Chacun d’eux possède une spécialité : courtier en investissement locatif, courtier en assurance, courtier en emprunts élévés… Vous pouvez joindre votre courtier par téléphone, mail ou WhatsApp pour échanger sur votre demande de prêt.

On vous propose un simulateur de prêt, qui constitue votre point d’entrée dans notre cabinet de courtage en ligne. En quelques minutes, l’algorithme compare plus de 20 000 combinaisons d’offres de prêt et de taux. Vous découvrez ainsi le montant que vous pouvez emprunter, c’est-à-dire votre capacité d’emprunt, ainsi que le taux auquel vous pouvez prétendre.

Parce que le temps vous est compté pour votre projet d’acquisition de résidence principale, résidence secondaire ou d’investissement locatif, un courtier vous rappelle sous 2 heures. Vous pouvez mettre ce délai à profit pour télécharger toutes les pièces utiles à l’étude de votre demande dans votre espace client. Nul besoin, donc, de vous déplacer !

On sait bien qu’attendre, c’est stressant, donc sachez que si votre dossier est ok, vous obtiendrez un accord de principe sous 10 jours. Et vous pouvez suivre l’avancement de votre demande sur votre tableau de bord personnel.

Mettez toutes les chances de votre côté pour devenir propriétaire

Générez votre attestation de faisabilité pour rassurer les vendeurs et les agents immobiliers. Décrivez votre projet, discutez avec un expert par téléphone et recevez votre attestation gratuitement et sans engagement !

Quand doit-on payer les honoraires du courtier ?

Vous souhaitez faire un rachat de crédit ou un achat immobilier ? Le courtier est là pour vous aider à obtenir le meilleur taux, mais également les conditions les plus avantageuses. Il peut par exemple négocier les pénalités de remboursement anticipé avec les établissements prêteurs. Dans tous les cas, quel que soit votre projet immobilier, il doit au préalable vous demander de signer un mandat pour le missionner. Dans ce mandat, vous allez vous mettre d’accord sur le contour de votre projet, sur ce que vous attendez de votre courtier et sur le montant de sa rémunération.

De plus, le Code de la consommation prévoit que le courtier ne peut pas vous demander un quelconque paiement tant que vous n’avez pas obtenu le prêt. Et ce, même s’il a déjà commencé à étudier votre dossier ou à démarcher les banques. Si les services rendus ne correspondent pas à ce qui était convenu dans le mandat, ou s’ils ne vous donnent pas satisfaction, vous n’êtes pas obligé de vous acquitter des frais de courtage. Si tout se passe bien, vous rémunérerez le courtier une fois que l’offre de prêt sera conclue.

Lire aussi : Les étapes d’un achat immobilier

Tableau comparatif des frais de courtage

Courtier Frais de courtage Rémunération apporteur d’affaires Frais de dossier bancaires
Ab Courtage 1 % du montant du crédit NC En fonction des banques
ACE Crédit 1 % du montant du crédit avec plafonnement à 1 500 € 1 % du montant emprunté avec plafonnement variable d’une banque à l’autre 0 à 300 € en fonction du projet
Artémis Courtage 1% du montant du prêt plafonné à 1 200 € NC NC
Bourse des crédits 2 % du montant financé avec un plancher de 950 € ou 750 € pour le PAS ou Gratuits pour le PTZ NC Frais de dossier en fonction des banques
Cafpi 1 % du montant du prêt en moyenne NC Aucuns frais pour la majorité des dossiers
Credixia Gratuits 1 % du montant emprunté avec plafonnement Gratuits
Cyberpret Rémunération fixée à la souscription du contrat 1 % avec plafonnement Sans frais dans 10 % des cas ou 500 € pour les autres
Empruntis Gratuits si courtage réalisé en ligne ou 1 000 € en moyenne pour le courtage en agence 1 % du montant emprunté avec plafonnement 300 € en moyenne pour les dossiers en ligne ou Gratuits pour les dossiers en agence
HelloPrêt 1490€ 1 % Variables en fonction des banques
Immoprêt 0.60 % du montant du crédit et plafonnés à 2 000 € NC 0.4 % à 1 % du montant emprunté, soit de 500 € à 1 200 €
Meilleurtaux Gratuits en ligne ou Jusqu’à 4 % pour le courtage en agence 1 % du montant emprunté avec plafonnement De 0 à 700 €
Monemprunt Gratuits NC Jusqu’à 1 000 €
Pretto 950 € ou pour les dossiers complexes, 0.9 % du montant du prêt, avec un minimum de 1 500 € 0.7 % à 1 % avec plafonnement Variables en fonction des banques
Vousfinancer 1 % du montant du prêt 1 % du montant emprunté avec plafonnement Entre 200 et 900 €

Vous disposez maintenant d’une vision d’ensemble sur les frais de courtage pratiqués sur le marché. En contrepartie de cette rémunération, vous gagnez du temps dans votre recherche de financement, et surtout, vous payez moins cher votre emprunt ! Chez HelloPrêt, nous pouvons vous permettre d’économiser jusqu’à 200 € par mois sur vos mensualités. Contactez-nous pour en savoir plus !