Vous en entendez parler depuis des mois, mais vous ne savez pas tellement comment cela pourrait vous être utile. Et bien nous allons vous expliquer en quelques mots en quoi consiste ce mouvement qui s’apprête à considérablement révolutionner le monde de l’immobilier.

Quid de la Proptech ?

 

Si le terme vous paraît étranger, jusqu’ici tout est normal, puisqu’il vient de l’anglais et de la contraction entre property et technology. En français, l’incorporation des nouvelles technologies dans le monde de l’immobilier. Cela va des agences en ligne telle que Proprioo, à la signature des contrats électroniques, en passant par l’utilisation prochaine de la blockchain ou encore à l’expérience du crédit 100 % digitale.

Loin d’être des gadgets, ces avancées ont pour but de rendre l’expérience des utilisateurs plus rapides et agréables, mais également d’améliorer considérablement la qualité des services. Ainsi, alors qu’hier encore il était compliqué de trouver un crédit, un garant pour une location, de revendre sa maison en moins d’un mois ou encore de visiter un bien qui n’était pas encore sorti du sol.  Aujourd’hui, rien de tout ça n’est impossible ! Vous pouvez désormais trouver un crédit à la vitesse de l’éclair grâce à l’intelligence artificielle développée par HelloPrêt, trouver un garant pour une location grâce à Cautioneo, revendre votre maison avec homeloop ou encore visiter des biens en réalité virtuelle puis les aménager grâce à la réalité augmentée mise en place par Perspective(s).

 Imaginez alors que demain toutes ces technologies puissent être liées ? La proptech réinventera alors totalement le monde de l’immobilier ! 

National French Proptech

À l’initiative de ce beau projet, on retrouve Pierre Leroy, créateur de la startup EP à Nantes (spécialisée dans la data). Il présidera le mouvement durant 2 ans et aura pour ambition de porter haut les couleurs des startups françaises qui s’affairent à révolutionner le monde de l’immobilier. Une ambition de taille puisque la Proptech recouvre un nombre important de solutions technologiques. Des bâtiments intelligents, à la gestion des flux énergétiques, en passant par les nouvelles façons d’obtenir un crédit, ce secteur évolue jour après jour à la vitesse de l’éclair.

Cependant, au vu de ce que le jeune entrepreneur a déjà réalisé à Nantes (voir EP et UNIK), nul doute qu’il saura faire grimper les avancées françaises au plus haut sommet du mont Olympe.