La réalité augmentée fait une entrée triomphante à l’aéroport de Londres

Avec 45 millions de passagers par an, Gatwick est le 2e aéroport de Londres en nombre de passagers et il peut se targuer d’être le premier à faire entrer la réalité augmentée dans le monde du réel. Désormais, les passagers stressés peuvent trouver leur chemin entre le comptoir d’enregistrement et la porte d’embarquement sans aucune difficulté. Pensez-y pour votre prochain voyage à Londres, il vous suffira de télécharger l’application et de sélectionner votre destination.

Ensuite, vous n’aurez plus qu’à suivre les flèches virtuelles, pour trouver les terminaux et la zone d’enregistrement. Preuve que l’application séduit, elle a été reconnue innovation mobile de l’année, aux National Technology Awards. D’ailleurs, la direction de l’aéroport souhaite la développer d’avantages, en permettant aux commerçants de Gatwick d’être référencés dessus ou encore en donnant la possibilité au personnel d’embarquement de retrouver un client égaré.

Un chouette article qui ouvre sur les possibilités de l’AR dans de nombreux secteurs, tels que les hôpitaux ou les bureaux.

Une 3D intelligente à vitesse 5G

58 group la plus grosse plateforme immobilière en ligne chinoise vient d’annoncer qu’elle investissait dans 123KanFang, start-up travaillant sur une technologie de modélisation 3D à faible coût. Leur application permet aux agents immobiliers de recréer une visite virtuelle en moins d’une heure, à partir de photos réalisées au préalable. Mais ce qui rend cette société fascinante, c’est qu’une fois les dimensions de la propriété capturées, l’application propose des suggestions de rénovation, basées sur les mesures que vous venez de prendre, que l’agent peut recommander au propriétaire afin d’ajouter de la valeur à la propriété.

On apprend également dans cet article que la 5G est aux portes de la Chine et pourrait entraîner une revalorisation à la hausse de l’immobilier en centre-ville. La raison : la 5G est beaucoup plus rapide que la 4G, mais contrairement à son ancêtre les signaux 5G qu’elle émet sont beaucoup plus sujets aux interruptions et aux interférences. Par conséquent, de nombreux émetteurs doivent être installés proche les uns des autres pour que les signaux soient correctement transmis aux périphériques. Le meilleur moyen de développer cette technologie est donc son installation dans les villes surpeuplées et denses où des balises pourront être placées sur les toits d’immeubles.

La blockchain tisse sa toile sur le marché français

La start-up SmartHab souhaite lever 13 M$ afin de développer un service de notarisation des données sensibles collectées par les objets connectés à l’Internet des villes et des immeubles intelligent, grâce à la technologie blockchain.

Cet opérateur français, travaillant sur les solutions d’appartements connectés, lance son ICO pour financer le développement de la Plateforme HAB, une solution distribuée consignant les données sensibles des objets connectés dédiés aux Smart Cities et aux Smart Buildings.

La première phase de l’ICO vient juste de débuter, avec un placement privé international visant des fonds d’investissement spécialisés dans les cryptomonnaies. Elle sera suivie par une vente publique dans le courant du 4e trimestre 2018. L’objectif minimum de la levée a été fixé à 3 millions de dollars.

Spotahome, le airbnb de la location longue durée

Vous connaissez tous Airbnb, mais connaissez-vous Spotahome. La start-up espagnole fonctionne avec le même système qu’Airbnb. Des propriétaires proposent leur bien en location sur la plateforme en ligne. Seule petite différence : la durée. Alors qu’Airbnb diffuse des annonces de meublés touristiques à la nuitée, Spotahome fondée en 2014 s’est positionnée sur la location moyenne et longue durée. Déjà présente dans 33 villes, la jeune pousse souhaite continuer à s’étendre vers l’infini et l’au-delà.

Legalife, des documents juridiques en 1 seul clic

Fondée en 2013, cette start-up est spécialisée dans l’automatisation de la rédaction de documents juridiques en ligne. Vous pouvez dès à présent trouver 200 documents administratifs et juridiques à créer vous-même sur internet. En partenariat avec plus de 45 promoteurs immobiliers, Legalife digitalise également le processus de vente de logements neufs.