4 technologies qui révolutionnent le monde de l’immobilier

En 2017, les investissements technologiques dans l’immobilier ont atteint un sommet historique de près de 13 Mrds $

Cela va du matériel informatique aux logiciels utilisés par les gestionnaires, les courtiers, les propriétaires, les locataires, pour recueillir, évaluer et distribuer des données précieuses sur l’industrie.

Pour les acteurs de l’industrie immobilière, c’est une période propice pour intégrer la technologie dans les opérations quotidiennes et les activités décisionnelles. Non seulement la technologie facilite tout, de l’achat à la vente de propriétés, mais elle rend également ces activités plus rentables que jamais auparavant.  Voici en 4 points, la façon dont la technologie change l’industrie immobilière :

-Les outils d’automatisation

C’est le Graal pour tous les acteurs du monde de l’immobilier. Aujourd’hui, le recueil de data se fait quasiment automatiquement et l’analyse en est d’autant plus facile. De nombreux algorithmes prévoient le prix de vente des propriétés de manière instantanée, permettent d’envoyer des emails automatiques, des SMS et d’ainsi se concentrer sur le service client et les rencontres déterminantes.

-Internet of things

Faisant référence à l’ensemble des données qui sont aujourd’hui connectées les unes aux autres et accessibles dans le monde entier

-La réalité augmentée et la réalité virtuelle

Ces technologies bouleversent totalement la manière dont les visites se déroulent. Les clients peuvent désormais visiter les maisons depuis chez eux ou encore en modifier la décoration de manière instantanée grâce à la réalité augmentée.

-La blockchain

Bientôt, les contrats pourront être signés sans avoir besoin d’un tiers de confiance. Et leur signature déclenchera automatiquement le processus de transaction. Une technologie qui permettra sans aucun doute de lutter contre la fraude et d’avoir un impact positif sur l’industrie immobilière

Goodlord lève 7 M £ pour gérer le processus de location

Avec un nouveau CEO à sa tête,  la start-up Goodlord, vient de réaliser une levée de fonds de 7M £. Une belle promesse pour l’entreprise londonienne, fondée en 2014. Cela devrait lui permettre de repartir de l’avant après avoir dû licencier 40 employés en janvier 2018. Leur idée : simplifier la location en aidant d’un côté les agences immobilières, les propriétaires et les locataires.  Comment ? En digitalisant totalement le processus de location. Alors qu’hier encore vous deviez signer des tas de documents pour louer un appartement, avec Goodlord, toutes les signatures se font en ligne et vous pouvez suivre l’avancée de vos requêtes derrière votre écran de téléphone. En plus les propriétaires peuvent gérer les paiements depuis une plateforme.

Cautioneo repense le système de caution

Nous vous en parlions déjà dans une revue de presse précédente, mais comment ne pas revenir dessus alors même que les Echos consacre un article à cette startup plus que prometteuse. Leur idée : prendre en charge tous les risques liés à la location.  Que vous n’ayez pas encore de CDI, pas de garant ou que le dépôt de garantie soit trop élevé, la jeune pousse propose une solution pour vous permettre de surmonter toutes ces situations. La startup se porte garant pour le locataire et lui permet de louer son appartement sans avoir à verser de dépôt de garantie contre un versement de 1 % de son loyer à Cautioneo. De son côté le propriétaire perçoit une couverture équivalente à 6 mois de loyers (en cas d’impayés ou de dégradations. Leur seconde option “ Passeport garant” permet d’assurer le propriétaire jusqu’à 24 mois de loyer impayé. En contrepartie,  le locataire se doit de leur reverser l’équivalent de 3,5 % de son loyer. Le marché de la location concernant quasiment 40 % des Français, d’autres startups telles que Youse ou encore Garantme se lancent dans l’aventure.

Getkey pour vendre votre bien à moindre coût en quelques clics

Le projet Getkey part d’un constat simple, 70% des Français tentent de vendre entre particuliers, mais seulement 25 % d’entre eux y parviennent. L’idée de la jeune pousse : proposer un service d’assistant personnel via son site web afin que vous puissiez garder la main sur votre projet, mais surtout vendre rapidement, en dépensant le moins possible. Leurs services sont sans honoraire ni commission, mais fonctionnent sous la forme d’un forfait à 1 490 TTC quel que soit le bien et uniquement en cas de réussite de la vente.

Si vous leur faites confiance, vous bénéficierez  :

• d’une estimation du prix de vente en ligne

• de l’intervention d’un photographe professionnel

• de la rédaction d’une annonce attractive

Et de plein d’autres services, qui devraient vous permettre de vendre à grande vitesse.


JLL lance une plateforme pour la gestion de projets immobiliers 

JLL vient de lancer à l’international, une nouvelle plateforme cloud, née de la collaboration entre JLL et Clarizen (éditeur reconnu de logiciels de gestion de projets), mise en place pour suivre l’évolution des projets immobiliers. Le but : faciliter le recueil de données et permettre aux différents acteurs d’un projet de collaborer en temps réel.  . Les clients qui utilisent ce service peuvent alors accéder à un portail “épuré” qui donne accès à l’ensemble de leurs activités, à la documentation de gestion de projet ainsi qu’aux outils de collaboration et au tableau de bord pour  suivre l’évolution des tâches.