Courtier immobilier : définition

 

Un courtier immobilier est un intermédiaire entre une personne désirant emprunter et les organismes bancaires prêtant l’argent. En ce sens, le courtier en prêt immobilier interroge les banques afin de rechercher les meilleures conditions de financement pour son client. Son expertise du domaine et sa licence de courtier lui permettent de mettre plusieurs banques en concurrence.

En principe, lors d’une opération de courtage, plus d’une dizaine sont interrogées afin de trouver celle qui correspond le mieux aux besoins de l’emprunteur. S’ensuit une phase de négociation durant laquelle le courtier immobilier met en avant son expertise afin de négocier chacun des détails du crédit immobilier.

De l’assurance du prêt, à la négociation des frais de remboursement anticipé en passant par les différentes clauses d’un emprunt, le courtier immobilier dispose d’une influence certaine sur la réussite ou non d’un investissement immobilier.


Courtier immobilier traditionnel

 

C’est certainement le courtier de vos parents. Celui par lequel, il fallait passer il y a encore quelques années afin de trouver les meilleures conditions de financement. L’expertise d’un courtier traditionnel est loin d’être négligeable, malheureusement ses frais de service peuvent être chers, trop chers !

Quant au travail rendu, nul doute qu’il donnera le maximum pour satisfaire vos désirs, mais pour cela, vous devrez également y donner du vôtre. Entre les montagnes de documents que vous devrez fournir et les nombreux rendez-vous auxquels vous devrez vous rendre, vous n’êtes pas certain d’en ressortir gagnant.

Courtier immobilier en ligne

 

C’est le courtier immobilier 100% connecté. Avec ce type de professionnel plus besoins de multiplier les allers-retours et de parcourir la France entière à la recherche d’un document manquant. Tous les échanges se font par téléphone, mail, Whats’App ou encore chat.

De la simulation du prêt immobilier à la signature des contrats, tout se fait en ligne. C’est l’assurance de garder du temps pour soi et d’en gagner pour acquérir votre bien immobilier. La plupart du temps, les courtiers en ligne sont gratuits. La raison est simple, à l’instar des courtiers traditionnels, ils sont payés par les banques en tant qu’apporteurs d’affaires, sauf qu’à la différence de ces derniers, ils ne demandent rien d’autre à leur client.

Tout comme les courtiers traditionnels, ils disposent d’un rôle de conseil. Ainsi, n’hésitez pas à les solliciter afin qu’ils puissent vous accompagner du mieux possible tout au long de votre achat immobilier

Dans les 2 cas un métier très réglementé

 

Afin d’exercer la fonction, il convient de disposer du statut IOBSP, qui qualifie les intermédiaires en opération bancaires et en services de paiement.

L’article  L 519-1 du Code Monétaire et Financier définit d’ailleurs ce service : « l’intermédiation en opérations de banque et en services de paiement est l’activité qui consiste à présenter, proposer ou aider à la conclusion des opérations de banque ou des services de paiement ou à effectuer tous travaux et conseils préparatoires à leur réalisation »

Le courtier doit ensuite être immatriculé à l’ORIAS  (Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance). Afin de disposer de cette habilitation, chaque courtier devra justifier de :

    • Ses compétences : elles peuvent venir d’un diplôme national de niveau II relatif au domaine de la finance, de la banque ou de l’assurance.
    • Son inscription au RCS (registre du commerce et des sociétés)
    • Sa souscription de la garantie responsabilité civile professionnelle
    • Son absence de casier judiciaire