D’après une récente étude menée par MeilleursAgents en collaboration avec l’institut de sondage Opinionway, si 85% des propriétaires vendeurs ne souhaitent pas la disparition des agents immobiliers, 72% d’entre eux considèrent toutefois que les honoraires pratiqués par la profession sont trop élevés.

Ce n’est plus un secret, les agents immobiliers ne jouissent pas d’une glorieuse réputation. Pourtant aujourd’hui, sur un marché toujours plus tendu, leurs services demeurent utiles pour qui désire vendre ou acheter un bien immobilier. En effet, on ne s’improvise pas professionnel de la pierre, et même si le nombre de plateformes de diffusion d’annonces immobilières ne fait qu’augmenter, les démarches de vente ou d’achat (estimation précise et création d’une maquette d’annonce, études de diagnostics, visites, négociation, vérification de la solvabilité financière, démarches administratives jusque chez le notaire…) requièrent des connaissances et des compétences spécifiques. Nul ne s’improvise commercial.

La transaction immobilière : moment phare et enjeux de taille

Il s’agit en effet d’un processus chronophage et souvent très anxiogène car un projet immobilier constitue une étape cruciale dans une vie, et les sommes en jeu sont plus que conséquentes. C’est pourquoi, 70% des particuliers choisissent l’accompagnement par un professionnel du secteur (1) afin de s’assurer une vente/ un achat au meilleur prix et dans de bonnes conditions.

Le hic ? Des honoraires souvent trop élevés et opaques, pour un service pas toujours à la hauteur… En effet, il est à noter qu’aujourd’hui la plupart des agences dites “traditionnelles” appliquent des taux de commission variables en fonction du prix de vente du bien, et les prestations offertes manquent souvent de transparence, n’offrant aucun suivi au client. En outre, à l’ère du digital, les propriétaires disposent désormais d’une masse d’informations à portée de doigts, ce qui les rend plus exigeants, leurs attentes ne font qu’augmenter. Preuve en est, à l’heure actuelle, plus d’un Français sur deux considère que les agences immobilières ne sont pas suffisamment digitalisées…

agence immobilière en ligne

Une transformation technologique nécessaire et bienvenue

Pour pallier ce manque de transparence et de performance, de nouveaux acteurs ont vu le jour depuis quelques années. Baignés de technologie, ils appartiennent au grand secteur de la Real Estech, ou technologie de l’immobilier. C’est le cas de Proprioo qui repense le modèle de l’agence immobilière afin de proposer une approche plus fluide, efficace et surtout moins coûteuse… grâce à l’innovation !

L’objectif de cette agence ? Allier simplicité et accompagnement. Des consultants experts équipés des dernières technologies développées en interne (algorithmes d’estimation en ligne, espace client actualisé en temps réel, envoi de mandat automatisé et signature électronique, visites virtuelles, outil de matching acheteur – vendeurs….) et surtout épaulés en permanence par toute une équipe d’experts dédiés au suivi et l’optimisation de la transaction. Et les résultats ne peinent pas à se faire voir : des ventes plus rapides, pour un

taux de commission fixe et deux fois moins élevés que la moyenne nationale aujourd’hui établie à 4,87% (2) du prix de vente.

Résultat ? Des propriétaires aux espoirs comblés puisque la plupart des particuliers ayant vendu seuls, avouent qu’ils auraient fait appel aux services d’une agence immobilière si les taux de commission exercés avaient été 26% moins élevés !!

Donner leur chance à ces agences qui repensent l’immobilier pour offrir une expérience toujours plus qualitative ? Une idée qui ne déplait pas à 83% des vendeurs qui envisagent de faire appel à ces nouveaux acteurs (3) !

(1) Source : My Sweet Immo (2) Source : Etude Caisse Gallian (3) Source : Le Figaro Immobilier