Quels sont les critères pour obtenir un prêt immo sans apport ?

Quels sont les critères pour obtenir un prêt immo sans apport ?

Que vous souhaitiez acheter un premier bien, ou enrichir votre capital immobilier, vous devrez sans doute passer par la case prêt immobilier. Une étape qui peut s’avérer être particulièrement délicate si vous n’avez pas d’apport à présenter à votre banque. Pourtant, il n’est pas toujours essentiel, comme nous le rappelle Selectra Finance.

Un apport, à quoi ça sert ?

Dans la majorité des cas, quand il s’agit d’emprunt immobilier, les banques demandent aux futurs emprunteurs unapport personnel. Il représente en généralentre 10 et 15 % du prêtet sert à couvrir les frais annexes à votre achat : frais d’agence, de notaire, de dossier…

C’est une somme que vous avez déjà en votre possession et qui est destinée à financer votre projet. Au-delà du fait de financer vous-même une partie de votre achat, présenter un apport montre à votre banque que vous avez une bonne situation financière.

Je n’ai pas d’apport, comment faire pour emprunter ?

Même si avoir un apport à fournir à la banque augmente considérablement vos chances d’obtenir un financement, ne pas en avoir ne signifie pas que vous ne pourrez pas emprunter. En effet, dans certains cas il est possible d’obtenir un prêt sans avoir d’argent à investir.

Pour les organismes bancaires, délivrer un financement, c’est prendre le risque de ne pas être remboursé. C’est pourquoi vous devez présenter un dossier solide, et prouver votre capacité à rembourser vos futures mensualités. Pour prétendre à ce type de financement, plusieurs conditions seront examinées.

  • Votre âge. Plus vous êtes jeune, plus vous aurez de chance de voir votre demande de prêt acceptée. Si vous souhaitez investir avec unco-emprunteurc’est encore mieux car vos deux situations seront examinées.
  • Votre situation professionnelle. Pour prétendre à un emprunt sans apport, il vous faut unCDI, et avoir des revenus stables.
  • Votre capacité à gérer vos finances. La gestion de vos comptes sera passée au crible. Si vous êtes un habitué desdécouverts, il y a peu de chance que votre demande soit acceptée.
  • Votre reste à vivre. Vous devez pouvoir supporter les traites à venir. Votre banque regardera s’il vous reste assez pour rembourser votre emprunt une fois toutes vos charges payées.
  • Le saut de charges. L’idéal est que le montant de votre loyer actuel soit quasi identique au montant de vos futures mensualités à rembourser.

Existe-t-il des solutions pour augmenter mes chances d’emprunter ?

Même si vous n’avezpas d’apport à fournir à votre banque et que vous ne remplissez pas toutes les conditions citées précédemment, certains critères peuvent augmenter vos chances d’obtenir un prêt immobilier.

L’investissement locatif.

Dans le cas ou vous souhaitez acheter un bien immobilier pour le louer, la banque pourrait être plus encline à vous octroyer un prêt. Investir dans l’immobilier traduit d’une bonne situation financière et rassure les établissements financiers. Il faudra cependant d’assurer que vos revenus locatifs couvrent tout ou une partie de vos mensualités à rembourser.

Le prêt à taux zéro (PTZ).

Comme le rappelle le service public, le prêt à taux zéro est destiné à financer l’achat ou la construction de votre résidence principale. Comme son nom l’indique, c’est un prêt gratuit. Vous ne remboursez que ce que vous empruntez. Il peut dans certains cas, se substituer à votre apport personnel.

Pour y prétendre, il ne faut pas dépasser un certain seuil de revenus et ne pas avoir été propriétaire dans les deux années qui précèdent votre demande de prêt. Il peut couvrir jusqu’à 40% du prix du bien que vous souhaitez acquérir.