Déduisez le prix du mobilier de celui du bien

C’est une astuce très peu utilisée et pourtant très intéressante. Il s’agit de demander au vendeur de céder le mobilier séparément de la vente du bien. En d’autres termes, demandez-lui de séparer la vente des meubles de celle de l’immeuble. La raison est simple : les frais de notaire ne s’appliquent que sur les immeubles et non sur le mobilier. En réalisant une telle opération, vous pouvez donc espérer économiser plusieurs centaines d’euros en faisant baisser le prix de votre notaire. Intéressant, non ?  

Faites baisser les honoraires de votre notaire

Depuis la loi Macron du 6 août 2015, les notaires ont la possibilité d’accorder des remises partielles ou totales sur leurs émoluments. Si tel est le cas, ils  sont dans l’obligation d’appliquer cette mesure à tous leurs clients de la même façon. 

Cette remise s’applique donc pour toutes les transactions supérieures à 150 000€ et ne peut dépasser 10% de la part des émoluments de l’officier public. 

Pour les transactions immobilières inférieures à 150 000€, les frais de notaire ne peuvent pas dépasser 10% du coût total de l’acquisition. 

Un emprunt pour régler les frais de notaire 

Généralement l’apport de l’emprunteur doit permettre de régler les frais de notaire, mais dans certains cas, ce dernier  dispose de peu voire pas d’apport du tout. Si tel est votre cas, nul besoin de paniquer ! Actuellement, avec l’assouplissement des conditions de financement quelques banques acceptent d’accorder des prêts qui couvrent les frais d’acquisition. Il s’agit en réalité de prêts à 110%, qui englobe le montant du bien, plus 10% supplémentaires afin de régler les frais de notaires et les frais de garantie. Toutefois, vous devez respecter certaines conditions afin de pouvoir en profiter : 

  • Être primo-accédants : jeunes actifs qui n’ont pas eu le temps de se constituer une épargne suffisante 
  • Disposez d’une importante épargne, mais préférez profiter de la baisse des taux pour emprunter
  • Être un investisseur qui souhaite acheter pour louer. Le fait de payer des intérêts permet de réduire son taux d’imposition

Faites appel à un courtier en prêt immobilier

Afin de valoriser votre dossier du mieux possible et d’en savoir plus sur les frais de notaire, n’hésitez pas à contacter un courtier en prêt immobilier. Avec HelloPrêt, vous avez l’assurance d’être conseillé sur chaque point clé de votre dossier et d’être accompagné à chaque étape de votre projet. 

Un conseiller vous guide tout au long du processus d’acquisition. De telle sorte que les frais de notaire n’aient plus aucun secret pour vous. Votre expert vous informe des dernières astuces pour vous faire gagner du temps et de l’argent. 

À retenir : 

  • Les frais de notaire s’appliquent seulement sur les immeubles et non sur le mobilier
  • La loi Macron permet d’obtenir une remise de 10% sur les émoluments versés au notaire pour les achats supérieurs à 150 000€
  • Dans certains cas, il est possible d’englober les frais de notaire dans le plan de financement 
  • Faites appel à un courtier pour connaître les dernières astuces