Quand on a plus de 60 ans, trouver un financement pour son projet immobilier, c’est compliqué ! Pas de panique, HelloPrêt a la solution : le prêt hypothécaire cautionné. Spécialement conçu pour les séniors, il repose sur un système de double garantie. Alors comment fonctionne-t-il ? À qui s’adresse-t-il ? Comment calculer son montant ? Focus sur le prêt hypothécaire cautionné !

Le prêt hypothécaire cautionné : pour les projets immobiliers des seniors

Vous avez 63 ans, envie de vous offrir une résidence secondaire et vous en parlez à votre banquier. S’il est très sympa, il vous proposera un taux d’emprunt prohibitif. S’il ne l’est pas, il refusera purement et simplement de vous prêter de l’argent. De toute façon, si lui donne son accord, il n’est pas certain que vous trouviez une assurance de prêt qui accepte votre dossier. Tout simplement parce qu’avec l’âge, le risque de maladie, d’invalidité et de décès augmente. Une situation clairement injuste pour les seniors, que le prêt hypothécaire cautionné vise à corriger.

Le fonctionnement du prêt hypothécaire cautionné

Vous le savez peut-être déjà, mais pour rassurer les banques et assurances, vous avez la possibilité de souscrire ce que l’on appelle des sûretés pour garantir votre prêt immobilier. Elles peuvent être de deux sortes :

–   Personnelles : un organisme va se porter caution de votre crédit. Si vous ne parvenez plus à rembourser vos mensualités, pour des raisons autres que celles prévues dans le contrat d’assurance de prêt, alors il les prendra en charge à votre place ;

–   Réelles : il peut s’agir de l’hypothèque, qui consiste à mettre votre bien en gage. Si vous ne remboursez plus votre prêt, le logement peut être saisi et revendu. Autre option, le privilège de prêteur de deniers. Dans cette situation, si votre bien est saisi et vendu, le titulaire de ce privilège sera payé en premier.

Comme cela ne vous aura pas échappé, dans prêt hypothécaire cautionné, il y a hypothécaire et cautionné. Ce qui signifie, vous vous en doutez, que ce type d’emprunt est protégé par les deux garanties : hypothèque et cautionnement. La première est mobilisable si à un moment donné, vous ne faites plus face aux remboursements. La seconde est là pour protéger l’établissement prêteur si vous venez à décéder (on espère le plus tard possible).

La caution vient ainsi remplacer l’assurance emprunteur qui refuse de couvrir les seniors. En conséquence, vous n’avez pas à passer de visite médicale pour obtenir un prêt hypothécaire cautionné. Une bonne nouvelle pour les profils à risque !

Lire aussi : Financer un achat immobilier grâce au prêt hypothécaire

Qui peut souscrire un crédit hypothécaire cautionné ?

Le prêt hypothécaire cautionné sans obligation d’assurance s’adresse uniquement aux personnes âgées de 60 à 95 ans. Il faut également que votre état de santé ne vous permette pas de souscrire une assurance de prêt classique.

Autre condition, vous devez déjà être propriétaire d’un ou plusieurs biens immobiliers. Votre patrimoine servira en effet de base à l’hypothèque, mais également à déterminer le montant de la caution. Comme d’ordinaire, d’autres facteurs seront pris en compte pour vous accorder ou non un prêt hypothécaire cautionné, comme votre taux d’endettement, mais surtout votre reste à vivre (c’est-à-dire vos revenus disponibles une fois que vos charges et les mensualités du crédit sont payées).

Pour quelles applications ?

Normalement, vous pouvez demander un prêt hypothécaire cautionné pour acquérir une résidence secondaire, changer de résidence principale, vous lancer dans l’investissement locatif, dégager des liquidités afin de financer une donation ou des droits de succession, faire de travaux…

Cependant, rares sont les établissements prêteurs à accorder un prêt hypothécaire cautionné pour restructurer ou racheter vos prêts en cours. Tout simplement parce qu’ils sont déjà couverts par une assurance de prêt.

Quel est le taux hypothécaire de ce type de prêt ?

Toutes les banques ne proposent pas de prêt hypothécaire cautionné. Rassurez-vous, votre courtier hypothécaire sait à quelle porte toquer pour financer votre projet, et au meilleur taux !

Dans tous les cas, le prêt avec hypothèque et caution ne peut pas excéder 70 % de la valeur du bien ou du patrimoine référence. L’évaluation est faite par un professionnel, en fonction de critères objectifs comme l’emplacement du bien, sa superficie, son état, le prix au mètre carré dans la commune et le quartier…

Notez que la banque prendra également en compte vos revenus et ceux de votre moitié si vous en avez une, pour éviter de vous placer en situation de surendettement. La banque vérifiera donc que chacun des membres du couple pourra faire face aux mensualités avant de proposer un montant et un taux. Le prêt hypothécaire cautionné ne peut pas excéder une durée de 25 ans, ce qui influencera aussi votre capacité d’emprunt.

Lire aussi : Comprendre le taux hypothécaire

Que se passe-t-il en cas de décès ?

Deux cas de figure :

1. Il reste un co-emprunteur survivant : dans ce cas, il lui appartient de continuer de rembourser le prêt ;

2. Les héritiers sont appelés à la succession du dernier survivant : ils auront à faire un choix entre payer le capital restant dû à l’organisme cautionnaire, ou laisser l’établissement prêteur vendre le bien hypothéqué pour solder le prêt immobilier.

Encore des questions ? Contactez les courtiers HelloPrêt !