Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

Quel salaire pour emprunter 200 000 euros ?

Pour financer l’acquisition de ce petit T2 à Lyon, vous avez besoin d’emprunter 200 000 €. Votre salaire est-il suffisant ? Déjà, sachez que celui-ci n’est pas la seule source de revenus comptabilisée par la banque. Elle prend aussi en compte des critères contre le taux d’endettement, la durée du prêt ou encore le montant de votre apport personnel. Voyons tout cela dans le détail !

Les critères pour obtenir un prêt de 200 000 €

Pour obtenir un prêt immobilier de 200 000 €, il vous faut gagner tant par mois. Merci d’avoir lu cet article et à bientôt sur HelloPrêt ! Vous comprenez à cette petite phrase ironique que la réponse n’est pas universelle.

Un chef d’entreprise qui rentre 3 000 € n’arrivera pas forcément à décrocher un financement, quand un cadre junior à 2 000 € mensuels aura sans doute une réponse positive. Parce que tout ne dépend pas de votre salaire ! On va vous exposer les critères d’obtention d’un crédit immobilier, car ils entrent en ligne de compte dans le calcul du salaire pour emprunter 200 000 €.

Le salaire et autres revenus

Les établissements prêteurs vous demandent le montant des revenus que vous percevez. Lesquels peuvent être de différentes natures (traitement, revenus fonciers, pensions…). Autre question que le banquier vous posera : avez-vous un contrat de travail ? Pourquoi ? Parce que les revenus ne sont pas pris en compte de la même manière selon si vous êtes en CDI ou en CDD. Pour calculer le salaire nécessaire pour emprunter 200 000 €, la banque comptabilise :

  • 100 % du salaire des emprunteurs en CDI et 100 % du traitement des fonctionnaires titulaires de leur poste ;
  • Une moyenne des revenus perçus sur les 3 dernières années pour les indépendants, CCD, intermittents, contractuels et intérimaires. Elle se basera sur vos fiches de paie, avis d’imposition et autres déclarations de bénéfices ;
  • Une moyenne sur 3 ans de la fraction variable d’un salaire (par exemple, une prime) ;
  • 70 % des revenus fonciers ou BIC tirés de la mise en location vide ou meublée d’un logement (investissement locatif). Pourquoi pas 100 % ? Pour prendre en compte les vacances locatives, les impayés, etc. ;
  • 0 % des prestations sociales (allocations chômage, pensions alimentaires…).

Une fois en possession de cette information, la banque détermine votre capacité d’emprunt, notamment au regard de votre capacité de remboursement et du taux d’endettement.

Lire aussi : Quels sont les avantages d’être fonctionnaire pour obtenir un prêt immobilier ?

La capacité d’emprunt et de remboursement

Scoop : pour pouvoir emprunter 200 000 €, il faut que votre salaire vous le permette. La banque étudiera combien vous pouvez emprunter au maximum avec votre salaire : c’est la capacité d’emprunt. Une fois ce total connu, elle examinera ensuite votre capacité de remboursement, c’est-à-dire le montant maximum des mensualités que vous pouvez supporter. Il ne faut pas que le remboursement de l’emprunt vous place un jour dans une situation de surendettement. C’est pourquoi il existe une limite pour fixer le montant du capital et des mensualités : le taux d’endettement.

Le taux d’endettement

Vous avez sans doute déjà entendu parler de cette sacro-sainte règle : votre taux d’endettement ne doit pas excéder 33 %. Pour le calculer, la banque utilise la formule suivante : taux d’endettement = charges / revenus x 100. Sont comptabilisés dans les charges les dépenses d’énergie, les mensualités de crédit auto ou à de crédit à la consommation, les primes d’assurances, etc.

Vous nous objecterez peut-être qu’un ami d’ami a réussi à emprunter avec un endettement à 45 %. C’est possible, oui, mais c’est de plus en plus rare. Le HCSF a émis une recommandation visant à limiter à 15 % le nombre de dossiers avec un taux d’endettement supérieur au critère des 33 %.

Aujourd’hui, cette faculté n’est offerte qu’aux meilleurs profils d’emprunteurs. Ainsi, pour pouvoir faire partie des heureux élus qui peuvent emprunter 200 000 € au-delà de 33 % d’endettement, il faut disposer d’un important reste à vivre.

Le reste à vivre

Encore une notion familière du jargon bancaire, le reste à vivre. Celui-ci révèle en fait votre niveau de vie. Il se calcule selon la formule : reste à vivre = revenus – charges. Et dans les charges, l’établissement bancaire inclut les mensualités de l’emprunt de 200 000 €. Globalement, le reste à vivre doit être d’au moins 400 € pour un célibataire, 800 € pour un couple.

Le saut de charges

Ultime critère pour vous accorder un prêt de 200 000 € : le saut de charges. Il s’agit là de la différence entre le loyer que vous remboursez actuellement si vous êtes locataire et la mensualité du prêt que vous souhaitez obtenir. Plus il est faible, meilleures sont vos chances d’obtenir le crédit.

La durée du prêt

La banque n’étant pas une institution philanthrope, elle vous prête de l’argent moyennant des intérêts. Ceux-ci dépendent du taux d’emprunt que vous décrochez. Lequel dépend de la durée sur laquelle vous vous engagez. Plus elle est courte, meilleur est le taux, et inversement.

Il est donc plus avantageux de partir sur un prêt court, mais encore faut-il que vos revenus vous le permettent. Il est temps de découvrir le salaire nécessaire pour emprunter 200 000 sur 10 à 30 ans !

Quel salaire pour emprunter 200 000 € sur 10 ans ?

10 ans, c’est 120 mensualités, soit 200 000 / 120 = 1 666 €. Rappelez-vous, vous ne devez pas dépasser 33 % d’endettement. Pour pouvoir rembourser une mensualité de 1 666 €, vous devez au minimum percevoir un salaire de 1 666 x 3 = 5 048 €.

Quel salaire pour emprunter 200 000 € sur 15 ans ?

Rebelote, même calcul, sur une base de 180 mensualités.
200 000 / 180 = 1 111 €
Salaire minimum pour emprunter 200 000 € sur 15 ans : 3 366 €.

Quel salaire pour emprunter 200 000 € sur 20 ans ?

Partons sur 240 mensualités.
200 000 / 240 = 833 €
Salaire minimum pour emprunter 200 000 € sur 20 ans : 2 524 €.

Quel salaire pour emprunter 200 000 € sur 25 ans ?

25 ans = 300 mensualités.
200 000 / 300 = 666 €
Salaire minimum pour emprunter 200 000 € sur 25 ans : 2 018 €.

Quel salaire pour emprunter 200 000 € sur 30 ans ?

Il est devenu de plus en difficile d’emprunter sur 30 ans, mais quelques banques le proposent encore.
30 ans = 360 mois
200 000 / 360 = 1 681 €.

Le salaire pour emprunter 200 000 € avec le TAEG

Comme vous êtes un lecteur attentif, vous avez remarqué qu’aucun de ces calculs n’intègre le coût global du crédit grâce, le TAEG. Vous savez, celui qui inclut le taux de l’assurance de prêt, les frais de dossier, etc. Normal, ces facteurs complexifient énormément le calcul. C’est pourquoi on va utiliser notre super simulateur de prêt, qui nous donnera la réponse en 2 clics.

Emprunt de 200 000 € sur 15 ans, avec un taux d’intérêt à 1.1 % et un taux d’assurance emprunteur de 0.34 %. La mensualité est fixée à 1 262 € par mois. Le salaire pour emprunter 200 000 € sur 15 ans à 1.1 % est donc de 3 786 € minimum. En ne prenant pas en compte le TAEG, mais seulement le taux d’endettement, il n’était que de 3 366 €.

Même exemple sur 20 ans. Durée plus longue = plus de risque = le taux immobilier qui passe à 1.27 %. Le taux de l’assurance de prêt immobilier demeure inchangé. La mensualité est de 1 001 €. Le salaire pour emprunter 200 000 € sur 20 ans à 1.27 % est donc de 3 003 € minimum, contre 2 524 € hors TAEG.

En savoir plus : Taux annuel effectif global : comment le calculer ?

Prêt de 200 000 € sans apport : possible ou pas ?

Vous avez enfin remarqué qu’aucun de nos exemples ne prenait en compte l’apport personnel. Celui-ci, qui sert à couvrir les frais de notaire, frais de garantie, frais bancaires, etc. est au moins de 10 %. Certes, les meilleurs dossiers peuvent potentiellement décrocher un emprunt de 200 000 € sans apport, mais c’est rare.

Si votre salaire ne vous permet pas d’emprunter 200 000 €, vous pouvez justement moduler le montant de votre apport personnel pour obtenir le financement. De la même manière, un apport supérieur à 10 % peut vous aider à jouer sur le montant de vos mensualités ou sur la durée de votre prêt. Sachant que plus celle-ci est courte, plus vous avez de chances d’obtenir un meilleur taux !

Vous savez maintenant quel salaire il faut pour emprunter 200 000 € sur 15 à 30 ans. N’hésitez pas à contacter un courtier HelloPrêt pour qu’il vérifie la faisabilité de votre projet et négocier pour vous le taux le plus bas.