Le prix d'un courtier immobilier

35 % des Français ont eu recours à un intermédiaire pour négocier les conditions de leur prêt immobilier. Vous avez vous aussi envie de franchir le cap, mais le prix du courtier immobilier vous freine ? On vous explique dans cet article en quoi consistent les frais de courtage, comment les experts se rémunèrent et s’il est possible de ne rien payer (spoiler, chez HelloPrêt, le service d’intermédiation est à seulement 1490€ !).

Les frais de courtage, c’est quoi ?

Rassembler tout un dossier de demande de prêt, démarcher plusieurs banques pour obtenir le meilleur taux pour son crédit, puis contacter les assureurs pour en faire de même avec l’assurance de prêt… Décrocher un prêt immobilier peut s’apparenter à un véritable parcours du combattant. Vous êtes épuisé rien que d’y penser. Du coup, comme des millions de Français avant vous, vous êtes prêt à passer par un courtier en prêt pour qu’il s’occupe lui-même de ces tâches chronophages. Problème, le prix vous effraie. Vous avez entendu des histoires d’amis qui ont payé un pourcentage du capital nécessaire à l’acquisition de leur bien immobilier, d’autres qui n’ont rien versé du tout. Stop ! Déjà, on vous explique un peu plus ce que sont les frais de courtage.

Vous l’avez déjà plus ou moins compris, ces frais servent à rémunérer le courtier pour le travail de recherche de financement qu’il fait à votre place. Il analyse les documents que vous lui transférez pour calculer votre taux d’endettement, contacte ses partenaires bancaires, négocie les taux du prêt et de l’assurance, mais également les conditions de votre emprunt immobilier (le montant des indemnités de remboursement anticipé pour un rachat de crédit, par exemple). Il connaît parfaitement le secteur immobilier et bancaire, il sait donc à quelle porte toquer pour que votre demande ait le plus de chances d’aboutir. En échange de ces services, il reçoit une rémunération : les frais de courtage. Ceux-ci viendront s’ajouter aux autres dépenses que vous devez prévoir pour un achat immobilier, comme les frais de notaire et les frais de dossier.

Bon à savoir : ne confondez pas prix du courtier et frais de dossier ! Ces derniers sont facturés par les établissements bancaires pour analyser et traiter votre dossier et n’ont donc rien à voir avec les honoraires des courtiers en crédit.

Lire aussi : Les étapes d’un achat immobilier

Mettez toutes les chances de votre côté pour devenir propriétaire

Générez votre attestation de faisabilité pour rassurer les vendeurs et les agents immobiliers. Décrivez votre projet, discutez avec un expert par téléphone et recevez votre attestation gratuitement et sans engagement !

Comment se paie le courtier immobilier ?

Le coût d’un courtier immobilier dépend du modèle économique sous lequel il se développe. Il coexiste en effet deux types de courtiers sur le marché : les courtiers en agence et les courtiers en ligne. Nous, on se situe plus ou moins entre les deux, comme on vous l’expliquera plus bas.

  • Le prix d’un courtier immobilier en agence

Vous pouvez solliciter les services d’un courtier indépendant, mais le plus souvent, il exercera son activité dans le cadre d’une enseigne en franchise. Vous allez prendre rendez-vous avec lui afin de lui expliquer votre projet immobilier et pour lui transmettre la multitude de pièces nécessaires à la constitution d’un dossier.

Si vous vous engagez avec lui, vous devrez signer ce que l’on appelle un mandat. Et c’est sur papier que figurera noir sur blanc le prix courtier. Il peut s’agir d’un forfait en euros ou d’un pourcentage sur le capital nécessaire à l’achat de votre futur logement. En moyenne, les courtiers facturent leurs services entre 950 et 1 500 €, ou sur la base de 1 % du capital emprunté. Ces sommes leur servent à analyser et défendre vos dossiers, mais également à financer leurs frais d’installation et leurs frais de fonctionnement. Voici quelques exemples de prix pratiqués par des courtiers disposant d’agences physiques :

– MeilleurTaux : forfait de 1 000 € en moyenne ;

– Cafpi : 1 % du capital emprunté, avec une négociation possible ;

– ACE crédit : 1 % du capital emprunté, plafonné à 950 €.

En parallèle, le courtier est aussi rémunéré par les banques en tant qu’apporteur d’affaires. Celles-ci sont toujours en quête de nouveaux clients à intégrer dans leur fichier, et le crédit immobilier est justement le produit le plus susceptible de leur rapporter du monde. Le courtier perçoit donc une certaine somme de la part des banques, entre 0.7 % et 1 % du montant du prêt. Cette rémunération varie en fonction de critères comme le volume d’affaires que le courtier rapporte à la banque et de la cuisine interne de celle-ci.

C’est dont tout bénéf’ pour le courtier, qui perçoit une double rémunération, de votre part, et des banques ! En échange, vous profiterez d’un service de qualité et d’un accompagnement fort.

Lire aussi : Comment choisir un courtier immobilier ?

  • Le tarif d’un courtier immobilier en ligne

Avec le courtage en ligne, toute l’opération est dématérialisée. Vous procédez à une première simulation sur Internet, vous scannez vos documents que vous envoyez sur un cloud, et le courtier va essentiellement se concentrer sur la mise en relation avec les banques.

Les outils digitaux développés par les sociétés de courtage en ligne permettent de gagner du temps pour la constitution des dossiers. En outre, l’absence d’agence physique limite les coûts de fonctionnement. En conséquence, la grande majorité des courtiers digitaux ne demandent aucun frais de courtage. Ils se rémunèrent seulement en tant qu’apporteur d’affaires.

Alors, est-ce un bon plan ? Tout dépend. Certains courtiers ne prennent pas le temps d’étudier ou de négocier avec les banques, se contentant d’en contacter un maximum pour faire aboutir le dossier. La qualité n’est donc pas forcément au rendez-vous…

Lire aussi : Pourquoi faire appel à un courtier immobilier ?

Quand faut-il payer les frais de courtier ?

Rassurez-vous, la loi vous protège, et il n’est pas question de payer quoi que ce soit si votre dossier n’aboutit pas. En vertu de l’article L.321-2 du Code de la Consommation, le courtier ne peut pas exiger une avance ou un quelconque paiement avant que vous signiez une offre de prêt. Si jamais vous tombez sur un professionnel malhonnête, vous pouvez passer un petit coup de fil à la Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi (DIRECCTE) pour signaler la fraude.

Rappelez-vous, vous signez un contrat de mandat avec le courtier. Et bien si le crédit que vous décrochez ne correspond pas à ce qui est indiqué dans le mandat, ou si vous n’êtes pas satisfait des services rendus, vous n’êtes pas non obligé de verser sa commission au courtier.

HelloPrêt : un courtier de crédit à seulement 1490€

Chez HelloPrêt, nous vous proposons un service de courtage 100 % dématérialisé à seulement 1490€. Contrairement à certains concurrents, nous avons fait le choix d’un service de qualité. C’est ainsi que nous vous dédions un courtier pendant toute la durée de l’opération. Celui-ci connaît donc parfaitement votre dossier, ses forces et ses faiblesses, et sait vers quel interlocuteur se tourner pour lui donner les meilleures chances d’aboutir. Peu importe votre projet d’ailleurs, qu’il s’agisse de l’acquisition de votre résidence principale, d’une résidence secondaire, d’un investissement locatif ou d’un rachat de crédit.

Outre obtenir le taux le plus bas pour votre prêt immo, nous allons aussi nous appuyer sur notre réseau de banques partenaires et d’assureurs pour vous dénicher l’assurance emprunteur la moins chère. Tout ça pour un prix courtier immobilier à 1490€ ! Ah, et grâce à nous, vous ne paierez pas non plus de frais de dossier à la banque dans la plupart des cas

Concrètement, vous allez réaliser une première simulation sur notre calculatrice de prêt. En quelques clics, vous découvrez votre capacité d’emprunt et le taux auquel vous pouvez prétendre pour votre projet immobilier. Ne paniquez pas si vous êtes nul en informatique, on a créé un outil super-intuitif J.

La rapidité est essentielle sur le marché de l’immobilier, c’est pourquoi un courtier vous rappelle sous 2 heures. Vous pourrez par la suite le joindre par téléphone, what’s app (on sait, on est modernes), mail, mais pas encore par pigeon voyageur.

Vous chargerez toutes les pièces utiles à l’étude de votre dossier sur le tableau de bord de notre outil, et hop, c’est parti ! Parce qu’on est bien conscients qu’attendre est stressant, vous pouvez suivre l’avancement de votre dossier sur ce même tableau de bord. On vous demandera tout de même de vous déplacer à un moment : pour signer l’offre de prêt !

En bref

Le prix du courtier immobilier dépend de son mode d’activité : en agence physique ou seulement en ligne. Les courtiers en ligne reviennent moins cher, ce qui se fait le plus souvent au détriment de la qualité de service. Chez HelloPrêt, on ne vous demande pas de frais de courtage et on vous propose un accompagnement expert. Gagnez du temps et de l’argent en faisant appel à notre société de courtage !