Helloprêt Prêt immobilier Nos conseils pour emprunter sur 15 ans

Nos conseils pour emprunter sur 15 ans

Si la durée moyenne d’un prêt est actuellement de 19.6 ans, il n’est pas rare de s’engager sur une période moins longue, notamment dans le cadre d’un investissement locatif. L’intérêt ? Rembourser son emprunt plus vite, of course, mais surtout bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt. Toutefois, ce montage sera validé par la banque seulement si vous disposez de revenus suffisants pour rembourser la mensualité tout en restant en dessous du taux d’endettement de 35 %. Tout savoir sur comment emprunter sur 15 ans !

Quel taux immobilier sur 15 ans ?

Le taux d’emprunt sur 15 ans vient conditionner le coût total de votre prêt immobilier, qu’il s’agisse d’un prêt amortissable ou d’un prêt in fine. Mais savez-vous comment il est fixé ? Il dépend en réalité de plusieurs facteurs :

  • Le marché bancaire

Pour vous attirer chez elles, les banques misent essentiellement sur le crédit immobilier. Il n’est pas rare qu’en contrepartie d’une offre de prêt, elles vous imposent de domicilier vos comptes chez elles. Tant qu’à faire, elles vous proposeront également leur contrat d’assurance de prêt. Et vous, pour vous faciliter la vie, vous rapatrieriez votre épargne. Tout bénéf pour les établissements bancaires. Mais pour que l’opération séduction fonctionne, encore faut-il qu’ils y mettent du leur. Comment ? En vous proposant un taux immobilier bas.

  • Le marché interbancaire

Le taux pour emprunter sur 15 ans dépendra aussi du taux interbancaire, c’est-à-dire celui auquel les banques se prêtent de l’argent entre elles.

  • Le modèle économique de la banque 

On ne vous l’apprend pas, mais faire tourner une agence avec pignon sur rue ou un site vitrine avec e-conseillers ne suppose pas le même budget. Ainsi, vous aurez potentiellement plus de chances de trouver le taux le plus bas sur 15 ans auprès d’une banque en ligne.

  • La durée du prêt

Plus la durée du crédit immobilier est longue, plus la banque risque qu’un moment où un autre, vous ne puissiez plus la rembourser. C’est ainsi que vous obtiendrez un meilleur taux sur 15 ans que sur 25 ans. 

  • La stabilité de votre situation professionnelle

Là encore, c’est une histoire de risque. Un emprunteur en CDI ou fonctionnaire dénichera ainsi plus facilement un bon taux sur 15 ans, un indépendant, lui, se verra appliquer une surcote.

Actuellement, en fonction de votre dossier d’emprunteur, et avant négociation par l’un de nos courtiers, vous pouvez obtenir un taux sur 15 ans de :

Excellent taux immobilier sur 15 ans Taux immobilier sur 15 ans moyen
0.85 % 1.16 %

Comment fonctionne le prêt sur 15 ans ?

Une durée courte vous permet d’obtenir un meilleur taux, mais en contrepartie, vous allez rembourser des mensualités plus élevées. Mettons que vous souhaitiez emprunter 1000 000 €. Sur 15 ans, elles atteignent 555.55 €, sur 25 ans (100 000/180 mensualités), elles tombent à 333.33 €.

Or avant de vous accorder un crédit, la banque détermine combien vous pouvez emprunter au maximum en fonction de vos revenus : c’est la capacité d’emprunt. Elle est limitée par un facteur : le taux d’endettement. Celui-ci a été porté récemment de 33 à 35 %, mais retenez qu’en gros, les mensualités ne doivent pas représenter plus d’un tiers de vos revenus disponibles.

En outre, il faut ajouter au prêt des frais annexes : frais de notaire, frais de garantie, frais de courtage, frais d’agence immobilière, frais de dossier, etc. Tous ces frais, qui sont inclus dans le taux annuel effectif global (TAEG) vont faire bondir le coût total de votre crédit. À la louche, de 10 %. Si vous disposez d’un apport personnel, vous emprunterez bien 100 000 €. Si vous empruntez sans apport, vous devrez rajouter 10 000 € au capital, soit 110 000 €. Sans compter la charge que représentent les primes d’assurance. Et vos mensualités augmenteront d’autant, ce qui suppose un salaire encore plus élevé !

Quel salaire pour emprunter 100 000 euros sur 15 ans ?

Nous allons procéder à plusieurs simulations pour que vous puissiez voir combien gagner pour emprunter 100 000 euros sur 15 ans.

  • Simulation d’un emprunt de 100 000 sur 15 ans avec le taux d’endettement

Voyons quel salaire minimum vous devez gagner pour emprunter 100 000 € sur 15 ans, en respectant le taux d’endettement à un tiers.

15 ans = 180 mensualités. Chaque mensualité sera fixée à 555.55 €. Le salaire minimum pour emprunter 100 000 € est donc de 555.55 x 3 soit = 1 666.65 €.

  • Simulation d’un emprunt de 100 000 euros avec un excellent taux sur 15 ans 

Vous l’avez compris, l’exemple précédent est des plus simplistes. Nous allons à présent utiliser notre simulateur pour intégrer le taux d’intérêt dans le calcul.

Vous obtenez un taux d’intérêt de 0.85 %. La mensualité est ainsi de 592 €, soit un salaire minimum de 592 x 3 = 1 776 € pour emprunter 100 000 € sur 15 ans.

Coût total du crédit sur 15 ans : 6 546 €.

  • Simulation d’un emprunt de 100 000 euros avec taux d’intérêt et taux d’assurance

Vous êtes en CDI, jeune, en bonne santé, vous ne fumez pas. Vous obtenez un taux d’emprunt de 0.85 % et un taux d’assurance de prêt immobilier de 0.34 %.

La mensualité est de 620 €, soit un salaire minimum de 620 x 3 = 1 860 € pour emprunter 100 000 euros sur 15 ans. 

Coût global du crédit sur 15 ans : 11 646 €, dont 5 100 € d’assurance.

 

Comment obtenir un emprunt sur 15 ans ?

Emprunter sur 15 ans n’est pas accessible à tous. Pour avoir des chances de l’obtenir, vous devrez :

  • Avoir une situation professionnelle stable

 Vous êtes en CDI période d’essai expirée ou fonctionnaire ? Félicitations, votre dossier a de fortes chances de retenir l’attention d’une banque. Vous êtes indépendant, en CDD, intermittent ou intérimaire ? L’établissement prêteur vous demandera d’être en poste depuis au moins 3 ans et calculera vos revenus en fonction d’une moyenne sur cette période. Pour augmenter vos chances d’emprunter sur 15 ans, procéder à votre achat immobilier avec un co-emprunteur !

  • Disposer de revenus conséquents

 Outre votre salaire, d’autres sources de revenus peuvent être prises en compte par la banque dans le calcul de votre taux d’endettement et de votre capacité d’emprunt sur 15 ans. Peuvent ainsi être comptabilisés 70 % des revenus locatifs si vous avez un bien en location, une moyenne de vos primes exceptionnelles, les pensions si les enfants restent mineurs jusqu’à la fin du prêt…

  • Présenter un apport personnel

Un apport personnel est toujours un atout dans la concrétisation d’un projet immobilier. Il démontre votre capacité à épargner. Si vous avez pu mettre de l’argent de côté pour le constituer, vous serez normalement apte à faire face à une dépense récurrente comme une mensualité de crédit.

En outre, si vous disposez d’une somme supérieure à 10 % du montant de l’acquisition, vous pourrez diminuer le montant des mensualités… Et rester sur une durée d’emprunt de 15 ans !

  • Vous montrer bon gestionnaire

 Avec des mensualités élevées, il va falloir vous montrer économe. La banque examinera vos relevés de compte des trois derniers mois. Si vous avez été à découvert, sachez qu’il vaut mieux différer votre acquisition de quelques mois !

Dans quels cas faire un emprunt sur 15 ans ?

Un emprunt sur 15 ans peut s’envisager pour tous types de projets, achat d’une résidence principale, d’une résidence secondaire, un investissement immobilier, une construction et des travaux. Parfois, vous n’aurez même pas d’autres choix !

  • Emprunter sur 15 ans si vous êtes sénior

 En théorie, il n’existe pas d’âge limite pour emprunter sur 15 ans. Mais il peut être très compliqué de se faire assurer quand on prend de l’âge ! Et sans assurance, pas d’emprunt immobilier. Partir sur une durée courte comme 15 ans peut aider les +50 ans à réaliser leur rêve d’accession immobilière !

  • Emprunter sur 15 ans pour un investissement locatif 

Généralement, pour faire de l’investissement locatif, il faut que vous soyez déjà propriétaire de votre résidence principale. Sinon, vous devez disposer de revenus conséquents, qui vous permettent à la fois de payer vos mensualités et un loyer.

Si vous êtes éligible à ce type de projets, sachez que le crédit est le plus souvent conclu moyennant une durée plus courte que la moyenne. Bingo, 15 ans ! En effet, les loyers que vous allez percevoir vous permettront de rembourser une partie de votre emprunt et donc de vous engager sur moins longtemps.

  • Faire un prêt travaux sur 15 ans

Le prêt travaux peut être de plusieurs sortes : un prêt personnel non affecté, un prêt personnel affecté aux travaux, voire un prêt immobilier si vous avez besoin de plus de 75 000 €. Il est possible de partir sur 15 ans pour l’une ou l’autre de ces formules.

Pour connaître votre taux d’emprunt sur 15 ans, utilisez notre simulateur ou faites le point avec un courtier !