Vous avez en tête d’acheter un bien immobilier et vous êtes fonctionnaire ? Réjouissez-vous, votre statut d’agent de la fonction publique vous permet d’obtenir un crédit à des conditions trèèès avantageuses. En effet, vous pouvez prétendre à un taux d’emprunt préférentiel, l’assurance de prêt et le cautionnement coûtent moins cher et les frais de dossier sont réduits. À la clé, un coût d’acquisition du logement bien plus faible. Zoom sur les avantages du prêt immobilier fonctionnaire !

Avantage 1 : le crédit fonctionnaire est proposé à un taux préférentiel 

Aujourd’hui, il n’existe plus de prêt immobilier pour fonctionnaire à proprement parler. Il s’agissait d’un emprunt accordé en complément d’un autre crédit, mais il a récemment disparu du paysage bancaire français. Dans cet article, nous parlons donc bien des prêts immobiliers accordés aux fonctionnaires, à des conditions intéressantes.

Vous avez passé un concours et vous êtes devenu titulaire de la fonction publique. L’un des gros avantages de la profession, c’est la stabilité de l’emploi, garanti à vie. Et ça, les banques aiment bien. En effet, en vous prêtant de l’argent, elles courent le risque qu’à un moment de votre vie, vous ne parveniez plus à rembourser vos mensualités, pour des raisons autres que le décès et l’invalidité (ces deux aléas couverts étant couverts par l’assurance de prêt). Ainsi, la sécurité de l’emploi, qui diminue fortement le risque de défaut de paiement, rassure-t-elle les banques.

Autre atout du statut de fonctionnaire, votre traitement progresse tout au long de votre carrière professionnelle. En intégrant la fonction publique d’État, territoriale ou hospitalière, vous bénéficiez d’un revenu qui augmente en fonction d’une grille indiciaire. Encore un bon point qui fait de vous le candidat idéal des banques.

En conséquence, et pour être sûr que pour vous veniez signer un crédit chez elles, les banques vont vous dérouler le tapis rouge. Elles vous proposeront donc un prêt immobilier fonctionnaire à des taux encore plus compétitifs que ceux qui se pratiquent actuellement pour les salariés du privé. Lesquels sont déjà, vous n’êtes pas sans le savoir, historiquement bas.

Cependant, si la banque peut vous regarder avec des yeux doux par rapport à votre statut de fonctionnaire, l’étude du dossier se fera sur les mêmes critères que pour tout un chacun. Elle vérifiera par exemple que vous n’étiez pas à découvert durant les trois mois précédant votre demande de prêt. Si vous prévoyez de finir dans le rouge en cette période de soldes, il vaut mieux différer votre projet immobilier de quelque temps. Idem, l’établissement prêteur contrôlera votre taux d’endettement et étudiera votre capacité de remboursement ainsi que votre reste à vivre. Il peut même vous demander un apport personnel avant de donner le feu vert à votre prêt immobilier fonctionnaire.

Pour avoir une idée du taux auquel vous pouvez prétendre, faites une simulation de prêt fonctionnaire ou contactez un courtier HelloPrêt !

Lire aussi : Nos conseils pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux

Avantage 2 : la caution est gratuite ou cheap pour le crédit immobilier fonctionnaire

Le prêt immobilier fonctionnaire est conditionné à la prise d’une garantie. Il en existe deux types :

1. Les garanties (ou sûretés) réelles 

Elles sont prises directement sur le bien que vous envisagez d’acquérir. Elles diffèrent d’une banque et d’un projet à l’autre. Si vous préférez un prêt in fine plutôt qu’un prêt amortissable, alors vous allez devoir prendre un nantissement. Sinon, le plus souvent, il s’agira d’une hypothèque. Un bien vilain mot, pour une bien vilaine réalité : si vous ne pouvez plus rembourser votre prêt immobilier fonctionnaire, au bout d’un moment, la banque pourra saisir votre bien pour le revendre et se payer. Une garantie qu’elle n’aime pas trop, car elle est lourde à mobiliser en cas de défaillance de l’emprunteur. Et pour vous, c’est une opération qui coûte cher, puisqu’elle doit être réalisée devant un notaire. Enfin, au titre des garanties réelles, il existe également le privilège de prêteurs de deniers (PPD) grâce auquel la banque est la première à être payée en cas de saisis-revente du bien. 

2. Les garanties personnelles 

Elles sont quant à elles accordées en fonction de votre profil d’emprunteur et de votre solvabilité. Un organisme se porte caution pour vous et assurera le remboursement de la banque en cas de défaillance de votre part. L’organisme de cautionnement de référence pour les salariés du privé est le Crédit Logement. Vous pouvez vous aussi vous rapprocher de lui, mais vous avez tout intérêt à procéder autrement. En vous adressant à votre mutuelle. Pourquoi ? Roulement de tambour : parce que le cautionnement peut être gratuit ! Deux conditions : vous devez disposer d’un apport personnel et votre taux d’endettement doit être inférieur à 33 % (car oui, il est possible d’outrepasser cette règle).

S’il n’est pas gratuit dans votre contrat, le cautionnement sera toujours proposé à un tarif bien inférieur que celui du secteur privé. En effet, les mutuelles de la fonction publique comme la MGEN, la MNH, l’AGPM ou encore la MCF prévoient cette facilité dans leur contrat. Pour vous donner un exemple, le coût d’un cautionnement obtenu auprès de la CASDEN (une banque coopérative appartenant au groupe Banque Populaire et qui s’adresse à tous les agents de la fonction publique) ou de la BFM (rien à voir avec la chaîne d’info en continu, il s’agit de la Banque Française Mutualiste) revient entre 0.4 % et 0.5 % du montant du prêt immobilier fonctionnaire. Quand il représente 1.2 % du montant du crédit pour les salariés du secteur privé. En clair, une économie de plusieurs milliers d’euros. Pourquoi un tel avantage ? Tout simplement parce que le risque de défaillance des fonctionnaires est très faible, voire nul.

Bon à savoir : toutes les banques ne disposent pas d’accord avec les mutuelles des fonctionnaires pour le cautionnement gratuit ou réduit. Prenez donc bien le temps de vous informer et de comparer avant de demander un prêt immobilier fonctionnaire.

Encore bon à savoir : si vous envisagez une reconversion dans le privé, n’ayez aucune crainte, le cautionnement accordé à titre privilégié ne tombera pas en même temps que votre statut de fonctionnaire. Il se poursuivra de manière normale jusqu’à l’échéance de votre emprunt immobilier.

Lire aussi : Comment améliorer son dossier avec une caution de prêt immobilier ? 

Avantage 3 : l’assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire est moins chère

Scoop : la loi n’impose absolument pas de souscrire une assurance de prêt pour garantir votre prêt immobilier fonctionnaire. Mais en réalité, aucune banque n’acceptera de vous prêter de l’argent sans ce sacro-saint sésame. Il vise à la protéger elle, mais aussi vos proches, contre une défaillance de remboursement. Vous devez ainsi être assuré au moins contre les risques de décès et de perte totale et irréversible de l’autonomie (PTIA). Rien ne vous empêche d’ajouter d’autres garanties, comme la prise en charge des mensualités en cas d’incapacité temporaire de travail. À part son coût, peut-être. Celle relative à la perte d’emploi ne vous sera bien entendu d’aucune utilité. Inconvénient, l’assurance de prêt coûte très cher : jusqu’à 1/3 du montant total de l’opération.

Deux options s’offrent à vous au moment d’assurer votre prêt fonctionnaire :

–   Le contrat groupe : c’est celui que vous proposera d’office la banque. Comme il repose sur la mutualisation des risques, le tarif n’est pas personnalisé. Et oh surprise, il est élevé ;

–   La délégation d’assurance : vous la souscrivez auprès d’un concurrent de votre banquier. Une seule condition : il faut que le contrat présente au moins les mêmes garanties que celui que votre banquier vous a proposé. Les tarifs sont généralement plus attractifs.

Alors quel est l’avantage en matière de prêt immobilier fonctionnaire ? À nouveau, rapprochez-vous de votre mutuelle. Celle-ci a dans son catalogue des contrats spécifiquement réservés à votre statut proposés à un tarif défiant toute concurrence. On ne saurait trop vous recommander de comparer les offres, particulièrement si vous exercez une profession considérée comme à risque, comme pompier ou infirmier. En effet, dans cette hypothèse, vous faites peser un risque plus grand sur la banque. En conséquence, vous vous verrez le plus souvent appliquer une surprime à l’assurance de votre prêt immobilier. Laquelle peut fortement varier d’une compagnie à l’autre.

Vous lisez cet article alors que vous êtes déjà propriétaire, peut-être pour un futur investissement locatif ? Sachez que si vous trouvez une assurance moins chère ailleurs pour votre résidence principale, vous avez tout à fait la possibilité de la résilier.

Lire aussi : L’assurance de prêt, comment ça marche ? 

Avantage 4 : Les frais de gestion peuvent être réduits pour le prêt fonctionnaire

Dans cette avalanche de privilèges réservés au fonctionnaire pour l’obtention d’un prêt immobilier, on achève avec les frais de gestion réduits. En effet, les banques sont nombreuses à proposer des offres packages complètes, avec compte bancaire, épargne et prêt immobilier fonctionnaire, qui vous font bénéficier d’une réduction globale. N’hésitez pas non plus à vous rapprocher de votre banquier ou de votre courtier pour vous livrer à une petite négociation sur les frais de dossier de votre crédit immobilier fonctionnaire.

Enfin, sachez que vous pouvez obtenir un prêt immobilier fonctionnaire avec des mensualités progressives, qui suivent l’évolution de votre traitement. Vous gagnerez ainsi sur la durée totale de votre emprunt !

Bonus : le prêt travaux fonctionnaire est aussi proposé à taux réduit

Vous n’avez pas prévu d’enveloppe suffisante pour réaliser des travaux dans votre logement ? Ce crédit affecté peut revenir relativement cher dans le privé, mais en tant que fonctionnaire, vous pouvez l’obtenir à un taux privilégié grâce à votre statut. C’est notamment le cas chez la BFM.

Ultime bonne nouvelle pour conclure cet article en beauté. On me murmure dans l’oreillette que la caution du prêt immobilier fonctionnaire à tarif préférentiel peut être accordée à vos enfants pour l’acquisition de leur résidence principale, si votre mutuelle le prévoit…

Vous avez envie d’en savoir (encore) plus sur le prêt immobilier fonctionnaire ? Les courtiers HelloPrêt répondent à vos questions par téléphone, mail ou what’s app.