L’assurance de prêt immobilier Generali

Créée en 1831 à Trieste, Italie, Generali est la troisième plus importante compagnie d’assurance derrière Allianz et Axa. Si elle est avant tout spécialisée en assurance vie, elle propose également un contrat d’assurance emprunteur appelé Novità. HelloPrêt décrypte pour vous les garanties et le coût de l’assurance de prêt immobilier Generali.

Quelles sont les garanties de l’assurance de crédit immobilier Generali ?

Saviez-vous que dans la loi, rien ne vous impose de souscrire une assurance de prêt immobilier ? Toutefois, pour vous assurer une protection à vos proches et vous et à elles-mêmes, les banques exigent que vous soyez couvert au minimum contre le risque décès (DC) et le risque perte totale et irréversible de l’autonomie (PTIA).

 Selon la nature de votre projet, achat de la résidence principale ou acquisition d’un bien immobilier pour de l’investissement locatif, l’organisme de crédit peut en outre vous demander la souscription à d’autres garanties (IPP, IPT et ITT).

Garanties de base de l’assurance de prêt immobilier Generali

Le contrat d’assurance de prêt Generali comporte une garantie obligatoire : la garantie décès. Toutes les autres, PTIA, IPP, IPT, ITT et pathologies dorsales et psychiques viennent en option.

La garantie décès de l’assurance de prêt immobilier Generali

Vous pouvez inclure la garantie DC dans votre assurance de prêt Generali jusqu’à l’âge de 84 ans maximum lors de votre adhésion.

Si malheureusement, vous décédez avant le remboursement total de votre prêt immobilier, alors l’assureur versera le montant du capital restant dû à l’organisme prêteur. Si vous avez souscrit le crédit immobilier avec un co-emprunteur, Generali remboursera la quote-part assurée.

La garantie PTIA de l’assurance de prêt immobilier Generali

Généralement, les compagnies d’assurance proposent des contrats qui associent les risques DC-PTIA. Ce n’est pas le cas de Generali, qui considère la garantie PTIA comme une option. L’âge limite de souscription est de 66 ans.

Pour que cet aléa soit constaté, il faut que vous ne puissiez plus exercer d’activité vous procurant un revenu et que vous ayez besoin d’une tierce personne pour accomplir les gestes de la vie quotidienne.

Il appartient au médecin conseil, après consolidation de l’état de santé, de se prononcer sur l’invalidité. Si elle est retenue, l’assureur versera le capital restant dû à l’établissement prêteur.

Les garanties complémentaires de l’assurance de prêt Generali

Pour optimiser votre couverture, vous pouvez ajouter la garantie invalidité permanente partielle (IPP), la garantie invalidité permanente totale (IPT) et la garantie incapacité temporaire totale de travail (ITT) à votre contrat.

  • Garantie IPP : le taux d’invalidité apprécié par le médecin conseil de Generali assurance emprunteur doit se situer entre 33 et 66 %. Si c’est le cas, l’assureur vous versera la moitié de l’indemnité prévue au contrat, qui permettra d’assumer financièrement une fraction des mensualités du prêt. Notez que cette garantie est activée après une franchise de 90 jours ; 
  • Garantie IPT : le taux d’invalidité doit être supérieur à 66 % et est évalué par le médecin conseil de Generali. Elle prendra en charge les échéances du prêt selon un montant maximum prévu au contrat. 
  • Garantie ITT : l’ITT s’entend comme un état de santé consécutif à une maladie qui vous empêche d’exercer vos activités quotidiennes pendant une période limitée. Après un délai de franchise allant de 30 à 180 jours, Generali assume le remboursement du prêt jusqu’à l’issue de la période d’ITT. Cette option ne peut être souscrite qu’en complément de la garantie IPT.

Bon à savoir : l’âge limite de souscription pour les garanties IPT, IPP et ITT est fixé à 66 ans chez Generali.

Options de l’assurance de prêt Generali

Generali assurance de prêt immobilier propose en outre deux options à ajouter au contrat : l’exonération du paiement des cotisations et la couverture contre les affections dorsales et psychiques. 

  • Exonération du paiement des cotisations : elle s’applique dans le cadre de l’activation des garanties IPT et ITT. Outre la prise en charge des mensualités, l’assureur assume le paiement des cotisations de votre assurance de prêt après un délai de franchise de 30 à 180 jours ;
  • Pathologies dorsales et psychiques : la plupart des contrats d’assurance comportent une exclusion de garantie pour ce type de maladies. Generali vous propose de la racheter en complément de la souscription aux garanties IPP, IPT, ITT et exonération du paiement des cotisations. La franchise minimum associée à cette option est de 90 jours, sans hospitalisation.

Exclusions de garantie de l’assurance emprunteur Generali

Comme toutes les assurances, Generali prévoit des exclusions de garantie. Vous ne serez pas couvert pour : 

  • Le risque décès en cas de suicide durant la première année du contrat ou de participation active à des grèves, émeutes ou actes de terrorisme ;
  • Le risque PTIA, IPT, IPP, ITT, paiement des cotisations et affections dorsales et psychiques si vous exercez, à titre amateur, un sport à risque comme le saut à l’élastique ou le base jump, et de tout sport exercé à titre professionnel. Toutefois, il est possible de procéder au rachat des exclusions portant sur le parachutisme, les sports automobiles, la plongée sous-marine…

Combien coûte l’assurance emprunteur Generali ?

Le coût de l’assurance de prêt immobilier Generali dépend de plusieurs facteurs :

  • Le montant du capital emprunté ;
  • L’âge au moment de la souscription ;
  • Votre catégorie socio-professionnelle ;
  • Le fait d’être fumeur ou non ;
  • La durée du prêt.

Le montant des primes d’assurance est en outre évalué selon deux systèmes : sur la base du capital restant dû et sur la base du capital emprunté. Generali a opté pour une assurance capital restant dû, ce qui signifie concrètement, que vos cotisations sont dégressives, alors qu’elles sont fixes lorsqu’elles sont assises sur le capital emprunté.

A première vue, c’est un bon plan, car au fil du temps, votre assurance vous revient de moins en moins cher. En réalité, ce calcul est intéressant pour les emprunteurs qui ne souhaitent pas revendre leur bien immobilier à court terme ! En outre, sachez que généralement, le taux d’assurance appliqué dans ce cas de figure est plus élevé.

Bon à savoir : Generali accepte de vous assurer pour un montant de prêt minimum de 20 000 €.

Les taux chez Generali assurance de prêt

C’est le taux annuel effectif d’assurance (TAEA) qui permet de fixer le montant de votre cotisation. Il varie en fonction de :

  • Votre âge : sauf à déclarer un risque aggravé de santé, vous profiterez d’un meilleur taux d’assurance Generali si vous avez moins de 30 printemps que si vous approchez les 60 bougies ; 
  • Être fumeur : vous le savez, fumer tue, et coûte cher à votre portefeuille… Tant pour acheter un paquet que pour vous assurer ! Generali comme toutes les autres compagnies d’assurance applique en effet une surcote systématique au taux d’assurance des fumeurs ;
  • Votre état de santé : à condition d’emprunter avant 71 ans, vous profiterez de l’application de la convention AERAS si vous déclarez un risque aggravé de santé dans le questionnaire de santé, ou si vous avez été atteint d’un cancer il y a plusieurs années. Generali pourra ainsi vous assurer dans des conditions similaires ou s’approchant de celles des autres souscripteurs ; 
  • Votre profession : l’assuré qui exerce un métier à risque se voit aussi appliquer une surprime.

Les courtiers en assurance de prêt HelloPrêt peuvent vous aider à négocier un meilleur taux d’assurance en mettant en avant les forces de votre dossier.

Comment changer d’assurance emprunteur pour Generali assurance de prêt immobilier ?

Vous procédez à une comparaison sur un simulateur d’assurance et vous découvrez que vous pouvez obtenir un meilleur taux avec Generali que chez votre assureur actuel ? Il est possible de changer d’assurance en cours de remboursement de prêt. Il suffit de résilier l’assurance actuelle et de lui substituer un autre contrat.

Le libre choix de l’assurance de prêt Generali

Aujourd’hui, vous avez le choix entre le contrat groupe de votre banque et ce que l’on appelle la délégation d’assurance. Celle-ci consiste à souscrire une assurance individuelle et non une assurance de groupe, auprès non pas d’un établissement bancaire, mais d’un assureur externe… Comme Generali ! On dit merci à la loi Lagarde, qui a consacré la liberté de choix de l’assurance en 2010.

Pour en bénéficier, vous devez respecter la condition d’équivalence des garanties. En clair, le nouveau contrat d’assurance doit comporter des garanties au moins aussi couvrantes que votre contrat actuel.

Pour savoir si le contrat présente un niveau de garanties équivalent, vous devez vous reporter à la fiche standardisée d’information de votre banque, qui comporte les critères d’équivalence retenus. C’est le cas ?

Bravo, mais votre demande de résiliation d’assurance doit lui parvenir en respectant un délai de préavis. Celui-ci diffère en fonction de là où vous vous situez dans le remboursement de l’emprunt : avant ou après les douze premiers mois.

La résiliation d’assurance avant 12 mois

Reportez-vous à votre offre de prêt. Vous l’avez souscrite il y a moins d’un an ? Sur la base de la loi Hamon, vous enverrez votre lettre de résiliation d’assurance au maximum 15 jours avant la date anniversaire, qui est celle de la signature de l’offre de prêt.

La résiliation d’assurance après 12 mois 

La première date anniversaire est dépassée ? Vous vous baserez sur la loi Sapin 2 ou amendement Bourquin pour procéder à la résiliation d’assurance. Vous respecterez le délai de préavis, qui est de 2 mois maximum avant la date anniversaire de l’offre de prêt.

Votre assureur actuel dispose d’un délai de 10 jours pour vous répondre et ne peut pas refuser la substitution dès lors que l’équivalence des garanties est respectée.