Acheter à Paris : Comment obtenir le prêt Paris logement ?

Le prix de l’immobilier à Paris atteint des sommets que même l’Everest jalouse. Difficile, dans ces conditions, de devenir propriétaire dans la capitale. Pour aider les particuliers à acquérir un bien, la ville a mis en place un crédit immobilier aidé : le prêt Paris Logement 0 %. Comment fonctionne-t-il ? Quels sont les critères à remplir pour l’obtenir ? Réponses !

Le prêt Paris Logement : c’est quoi ?

En moyenne, le prix du mètre carré à Paris tourne autour des 10 000 €. Capitale mondiale du tourisme et bassin d’emploi dynamique, la Ville Lumière est en tension foncière permanente (la demande y est plus élevée que l’offre #euphémisme). Il est compliqué de s’y loger et encore plus d’y acheter un bien. Pour favoriser l’accession à la propriété des particuliers, la mairie de Paris a donc décidé en 2004 de mettre en place un prêt aidé : le prêt Paris Logement (de son petit nom PPL 0 %).

Il s’agit d’un prêt à 0 %, c’est-à-dire sur lequel vous ne remboursez pas d’intérêts. Autre spécificité, le prêt Paris Logement est un crédit complémentaire. Pour enfoncer les portes ouvertes, il vient compléter un autre financement (prêt amortissable ou in fine classique), que vous avez déjà obtenu auprès d’une banque. Il peut également se cumuler avec le prêt à taux zéro (PTZ), le 1% Logement ou tout autre crédit spécifique. Vous pouvez le demander pour acheter un bien neuf ou ancien.

Depuis son lancement, ce sont ainsi 21 000 Parisiens qui ont ainsi pu payer une partie de leur acquisition grâce au PPL.

Lire aussi : Tout savoir du prêt action Logement ou prêt employeur (ex 1% Logement)

Les conditions à remplir pour acheter à Paris avec un prêt aidé

Comme la quasi-totalité des prêts aidés, le prêt Paris Logement 0 % est accordé sous conditions. Et elles sont nombreuses ! Elles tiennent essentiellement au bien en lui-même, aux ressources dont vous disposez et à la durée de résidence à Paris.

1. Les critères tenant au bien

Vous pouvez donc acheter un bien neuf ou ancien, mais :

  • Le logement doit être situé à Paname intra-muros, c’est-à-dire dans le département 75. Ce qui est assez logique, vu le nom du prêt. Exit, donc, la petite et la grande couronne ;
  • Le logement doit être décent : un lugubre 7m2, qui n’offre pas une sécurité suffisante, dont les plafonds et sols partent en lambeaux, ne sera pas exigible au PPL ;
  • Le logement doit présenter une haute performance énergétique : l’étiquette du DPE doit donc être A, B ou C ;
  • Le logement doit être affecté à votre résidence principale dans l’année qui suit son acquisition : vous envisagiez l’achat d’un studio à Paris pour réaliser un investissement locatif ? C’est râpé, à moins d’occuper ce logement au moins 4 mois par an. Idem avec le viager occupé, puisque par définition il y a quelqu’un dans le logement, et que vous ne pouvez pas être certain qu’il aura quitté les lieux dans l’année qui suit.

Lire aussi : Acheter sa résidence principale : quel intérêt ?

2. Les critères tenant à l’emprunteur

Tout le monde n’est pas éligible au prêt Paris Logement. Pour en bénéficier, il vous faut donc :

  • Être un primo-accédant : vous devez acheter votre premier bien ou ne pas avoir été propriétaire de votre résidence principale depuis au moins 3 ans avant la demande de prêt. Si vous achetez à 2 (ou plus) et que l’un de vous était propriétaire de son logement au cours des 3 années précédentes, vous allez devoir patienter. Une attestation sur l’honneur de primo-accession vous sera demandée par l’établissement prêteur ;
  • Emprunter au moins 90 % du prix du bien : pour avoir droit au prêt Paris Logement, vous ne devez pas financer plus de 10 % du montant de l’acquisition avec des fonds propres. Cette somme est entendue hors frais de notaire et hors travaux ;
  • Loger dans Paris depuis au moins 1 an : c’est un principe, mais il comporte certaines exceptions. Ainsi, cette condition n’est pas requise si vous êtes :
  1. Sapeur-pompier de Paris
  2. Policier à la Préfecture de police
  3. Personnel soignant de la fonction publique hospitalière dans les hôpitaux parisiens de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris (APHP) ;
  4. Agent de la Ville de Paris ou du centre d’action sociale de la Ville de Paris (CASVP) ;
  5. Si vous achetez un logement adapté pour une personne handicapée rattachée à votre foyer fiscal.

La banque vérifiera que vous remplissez bien cette condition en vous demandant la copie d’un contrat de location et une quittance des trois derniers mois précédant l’offre de prêt.

  • Ne pas dépasser un plafond de ressources : celui-ci dépend du revenu fiscal de référence et donc du nombre de personnes qui compose votre ménage. Voici les plafonds 2020 du prêt Paris Logement (ils sont revalorisés chaque année) :
Nombre de personnes dans le ménage Revenu fiscal de référence
1 personne 38 434 €
2 personnes 54 224 €
3 personnes 71 079 €
4 personnes 84 862 €
5 personnes et plus 100 967 €


Vous devrez présenter votre avis d’impôt de 2018 ou de 2019 si vous l’avez déjà, et qu’il est plus favorable pour vous, eu égard par exemple à un changement de situation. Attention, les revenus pris en compte sont bien ceux du ménage. Peu importe si votre moitié ne compte pas acheter l’appart’ avec vous, ses ressources seront quand même comptabilisées.

Bon à savoir : les enfants sont intégrés dans le calcul du nombre de personnes du foyer même s’ils ne sont pas encore nés. Il faut simplement que vous soyez en possession d’un certificat médical attestant de la grossesse.

Lire aussi : Les étapes d’un achat immobilier

Combien peut-on emprunter avec un prêt immobilier Paris ?

Rappelez-vous, le prêt Paris Logement est un prêt accessoire à un prêt principal. Vous allez comprendre pourquoi vu le montant maximal que vous pouvez obtenir avec un PPL 0 %, qui dépend de votre situation familiale :

Nombre de personnes dans le ménage Montant du prêt
1 personne 24 200 €
2 personnes ou plus 39 600 €

Peu importe que vous achetiez un bien neuf ou ancien, les montants sont les mêmes. Autant dire, pas grand-chose vu le marché immobilier à Paris, mais c’est toujours une somme sur laquelle vous ne payez pas d’intérêts. Donc une économie sur l’opération totale d’acquisition !

Comment rembourse-t-on l’achat de son appartement à Paris ?

Le prêt Paris Logement est conclu uniquement pour une durée de 15 ans. Vous devez rembourser vos échéances chaque mois : il n’est pas possible de reporter ou de différer le paiement des mensualités.

En revanche, vous pouvez demander à transférer votre prêt Paris Logement sur un autre bien. Le PPL sera maintenu aux mêmes conditions, mais pour y prétendre, il faut que vous présentiez à la banque les mêmes garanties (sûretés réelles ou personnelles).

Auprès de quel organisme peut-on souscrire un prêt Paris Logement ?

Vous n’êtes pas obligé de contacter l’administration pour demander un prêt Paris Logement, vous devez seulement vous mettre en contact avec un organisme qui a signé une convention avec la ville de Paris. C’est le cas de la plupart des grandes banques et établissements prêteurs, comme :

Pour info, ces banques proposent également le prêt à taux zéro. Pour savoir si vous y êtes éligible, on vous conseille de lire notre article sur le PTZ.

Pour prétendre au prêt Paris Logement, vous devez déjà obtenir un prêt principal et une assurance de prêt, of course au meilleur taux. Pour savoir si votre projet est finançable et le taux auquel vous pouvez prétendre, utilisez notre simulateur de prêt !

N’hésitez pas non à prendre contact avec un courtier HelloPrêt pour discuter de votre crédit immobilier et du prêt Paris Logement. Il négociera pour vous les meilleures conditions d’emprunt : un gain de temps et d’argent appréciable.

Questions fréquentes sur ce sujet