Les meilleurs taux immobiliers de la Caisse d'Épargne en 2020

Les meilleurs taux immobiliers de la Caisse d'Épargne en 2020

Appartenant au deuxième groupe bancaire français BPCE, la Caisse d’Épargne est constituée autour d’une quinzaine de caisses régionales. L’écureuil comme on la surnomme aussi vous propose une offre complète de financements pour vos projets immobiliers. Spécificités des prêts et taux immobilier à la Caisse d’Épargne : on vous dit tout !

Projets immobiliers financés par la Caisse d’Épargne

Acquisition résidence principale Oui
Achat résidence secondaire Oui
Investissement locatif Oui
Construction Oui
Financement travaux Oui

Souplesse du prêt immobilier de la Caisse d’Épargne

Modulation d’échéance Possible à la hausse et à la baisse selon conditions négociées au contrat
Report d’échéance Oui
Frais de remboursement anticipé Remboursement partiel d’au moins 10 % du capital initial ou remboursement total du solde.Application de pénalités.
Transférabilité du prêt Oui

Frais bancaires à la Caisse d’Épargne

Frais de dossier Variable en fonction du département. Pour le 75,1 % du montant du prêt, avec minimum de 350 €
Frais annuels de tenue de compte 17.20 €
Taux d’emprunt Fixe ou révisable capé sur 5 à 25 ans

Garanties de prêt immobilier

Organismes de cautionnement SACCEF
Hypothèque possible ? Oui
IPPD possible ? Oui
Nantissement possible ? Non sauf prêt in fine

Les taux de prêt immobilier de la Caisse d’Épargne par durée d’emprunt

Si votre profil d’emprunteur joue un rôle dans la fixation du taux immobilier, la durée du prêt constitue elle aussi un critère déterminant. Plus vous empruntez sur une période courte, meilleur il est. La raison ? Le risque de non-remboursement est statistiquement plus élevé sur 20 ans que sur 10. D’où la majoration des taux d’emprunt en fonction de la durée d’emprunt.

Même si vous préférez vous engager sur une durée courte, vous n’aurez peut-être pas d’autre choix que de partir sur 20 ans : tout dépend de votre taux d’endettement et de votre capacité d’emprunt. Vous vous demandez quelle est la durée moyenne des crédits immobiliers en France ? 18 ans et 6 mois !

Vous pouvez découvrir l’influence de la durée sur les taux immobiliers toutes banques confondues dans le tableau suivant :

Durée d’emprunt Meilleur taux immobilier Taux immobilier moyen Tendance
7 ans 0,40% 0,85%
10 ans 0,50% 0,95%
15 ans 0,75% 1,10%
20 ans 0,92% 1,30%
25 ans 1,01% 1,60%
30 ans 1,78% 2,05%

Le meilleur taux actuel à la Caisse d’Épargne

On a mené notre petite enquête auprès des emprunteurs à la Caisse d’Épargne en 2020 et voici les taux qu’ils ont décrochés :

Durée du prêt Meilleur taux à la Caisse d’Épargne Taux moyen à la Caisse d’Épargne
10 ans 0.75 % 1.23 %
15 ans 0.8 % 1.28 %
20 ans 0.64 % 1.53 %
25 ans 0.2 % 1.43 %

Vous pouvez voir qu’il existe un écart conséquent entre le meilleur taux et le taux moyen à la Caisse d’Épargne ! Pour mettre toutes les chances de votre côté de le tirer vers le bas, faites appel à un courtier, il est là pour ça.

Les taux de crédit immobilier de la Caisse d’Épargnepar région

Le saviez-vous ? Deux emprunteurs avec strictement le même dossier peuvent décrocher un taux X à Paris et un taux Y à Lille. Pourquoi ? Tout simplement parce que certaines banques, dont la Caisse d’Épargne, fonctionnent selon une organisation régionale. Les politiques commerciales justifient l’application d’un taux différent sur le territoire.

Peut-être qu’à Lille, la banque a besoin de faire entrer de nouveaux clients dans son fichier. Et pour y parvenir, elle fera un geste sur son taux, d’autant plus qu’elle dispose d’une marge de manœuvre par rapport au groupe. Pour la petite info, la Caisse d’Épargne compte quinze caisses régionales sur toute la France. ­­­­

Vous l’avez compris, la durée et le lieu où vous faites votre demande de financement vont impacter le taux immobilier de la Caisse d’Épargne. En parallèle, le taux pourra varier en fonction du type de projet.

Le taux immobilier Caisse d’Épargne 2020 selon votre projet

La Caisse d’Épargne finance tous types de projets : construction, achat dans l’ancien ou dans le neuf, travaux, rachat de prêt, etc., que ce soit pour une résidence principale, secondaire ou un investissement locatif.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargne pour l’achat d’une résidence principale

Les établissements bancaires aiment les primo-accédants, particulièrement s’ils sont jeunes. Eh oui, votre carrière devrait progresser, et vos revenus, augmenter ! Le taux d’intérêt de la Caisse d’Épargne dépendra de critères classiques : montant du salaire, stabilité de la situation professionnelle, montant de l’apport personnel, durée du prêt…

Au maximum, vous pourrez emprunter sur 25 ans pour l’achat de votre résidence principale. Rappelez-vous que plus cette durée est longue, plus le taux d’emprunt à la Caisse d’Épargne est élevé.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargne pour une résidence secondaire

Vous offrir une résidence secondaire avec la Caisse d’Épargne, c’est possible, et surtout plus simple si vous êtes déjà propriétaire de votre résidence principale. En effet, l’établissement prêteur préfère d’abord financer un toit au-dessus de votre tête, car il n’est pas certain que par la suite, votre capacité d’emprunt soit suffisante pour souscrire un autre prêt immobilier.

S’agissant du taux immobilier de la Caisse d’Épargne, il sera fixé en fonction des critères classiques.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargnepour un investissement locatif

Idem, pour maximiser vos chances d’obtenir un bon taux à la Caisse d’Épargne pour un investissement locatif, il vous faudra être déjà propriétaire de votre RP… Et disposer de revenus suffisants !

N’oubliez pas que n’importe quel emprunt immobilier nécessite de souscrire une assurance de prêt. Vous ajouterez son taux à celui du crédit pour connaître le TAEG et calculer le coût total du financement.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargnepar type de prêt

La Caisse d’Épargne propose plusieurs types de prêts pour l’achat immobilier, chacun ayant son taux. Tour d’horizon de l’offre !

Le prêt amortissable à taux fixe de la Caisse d’Épargne

Il s’appelle Primo et vous propose une facilité non négligeable : la possibilité d’ajuster chaque année le montant de vos mensualités. L’idéal si vos revenus augmentent ! Ce crédit immobilier convient pour tous les types de projets, de la vente en VEFA à l’achat dans l’ancien avec travaux. Le taux dépendra bien entendu de votre profil et de la durée du prêt.

Le prêt amortissable à taux variable capé de la Caisse d’Épargne

Ce type de prêt se fait rare dans le paysage bancaire français, en raison des taux bas du marché. Certaines caisses régionales le proposent, et il prend le petit nom de Tactimo. Au départ, vous convenez d’un taux immobilier intéressant avec la Caisse d’Épargne, lequel pourra être amené à varier uniquement à la baisse.

Le prêt in fine de la Caisse d’Épargne

Vous êtes investisseur locatif et fortement imposé ? On a la solution : le prêt in fine. Il fonctionne selon un principe différent du prêt amortissable : pendant toute la durée d’emprunt, vous remboursez des intérêts, et le capital en une seule fois à la dernière échéance. Ce type de prêt est proposé moyennant un taux plus élevé que le prêt amortissable, mais permet de déduire un maximum d’intérêts du revenu imposable.

Le prêt relais de la Caisse d’Épargne

Le crédit relais vous permet de faire la transition entre la revente de votre logement actuel et l’achat de celui qui vous a tapé dans l’œil. Comme le remboursement se fait une courte durée, la Caisse d’Épargne fixe un taux d’emprunt plus élevé que pour un crédit classique, histoire de garantir sa marge.

Comment faire baisser le taux immobilier de la Caisse d’Épargne ?

Vous souhaiteriez optimiser le taux immobilier 2020 de la Caisse d’Épargne ? Vérifiez si vous êtes éligible au prêt à taux zéro(PTZ) ou au prêt d’accession sociale (PAS). Proposés sans intérêts ou moyennant un taux très faible, ils tireront à la baisse celui que vous aurez obtenu auprès de la Caisse d’Ép’ !

Le meilleur taux Caisse d’Épargne selon sa situation professionnelle

Il est temps maintenant de voir les conséquences de votre situation professionnelle sur le taux d’emprunt 2020 de la Caisse d’Épargne. Scoop : plus elle est stable, meilleur il est.

Le taux immobilier dela Caisse d’Épargne pour les CDI

Vous faites partie de la catégorie d’emprunteurs préférée de la Caisse d’Épargne. Vous avez donc toutes les chances d’obtenir un taux bas… À condition d’avoir fini votre période d’essai. Votre boss vous donne des primes ? La fraction variable de votre salaire est prise en compte selon une moyenne sur 3 ans.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargnepour les fonctionnaires

Vous aussi, les banques vous accueillent à bras ouverts. Du moins si vous êtes titularisé. Un emploi garanti à vie et un traitement qui progresse régulièrement, il n’en faut pas plus pour que les fonctionnaires obtiennent un excellent taux bancaire à la Caisse d’Épargne !

Vous êtes contractuel ? Les choses se corsent un peu. Vous devez être en poste depuis au moins 3 ans et signer l’offre de prêt avec un co-emprunteur pour 1) avoir le financement 2) obtenir un bon taux.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargnepour les CDD et intérimaires

La Caisse d’Épargne se montre assez frileuse envers cette catégorie d’emprunteurs. En cause, la précarité de la situation, qui fait courir un grand risque de défaillance. Alors, comment obtenir un prêt et à un taux intéressant à la Caisse d’Épargne ? Tout simplement en faisant appel à un co-emprunteur en CDI ou fonctionnaire titularisé.

Le taux immobilier de la Caisse d’Épargnepour les entrepreneurs

L’emprunt quand on est chef d’entreprise, ce n’est pas des plus faciles. Il faut que vous soyez en activité depuis au moins 3 ans, et produire les bilans de votre entreprise à la banque sur cette période. Si vos revenus sont suffisants, vous obtiendrez le financement, mais pas forcément à un taux avantageux.

Astuce HelloPrêt pour négocier un taux plus bas à la Caisse d’Épargne : domicilier vos comptes professionnels et d’épargne chez elle.

Quelles sont les conditions pour un prêt immobilier à la Caisse d’Épargne ?

Pour décrocher un prêt et un bon taux immobilier à la Caisse d’Épargne, vous devez disposer d’un apport personnel minimum et maintenir votre taux d’endettement en dessous de 33 %. Si le taux bancaire fait l’objet de toute votre attention, ne négligez pas pour autant les conditions du financement.

Un apport personnel d’au moins 10 %

Oui, il est encore possible d’emprunter sans apport… Mais c’est devenu hyper difficile. La faute à un recommandation du HCSF. Seuls les excellents dossiers sont éligibles à un financement à 110 %. Du coup, vous devez rassembler un apport couvrant les frais de notaire, de garantie et tout le tintouin, soit à la louche, 10 % du montant de l’acquisition.

Un apport personnel de 20, 30 % etc. peut vous permettre de diminuer votre durée d’emprunt et donc de bénéficier d’un meilleur taux.

Un taux d’endettement de moins de 33 %

À nouveau, c’est la faute du HCSF s’il est devenu quasiment impossible d’outrepasser la règle des 33 %, sauf pour les super dossiers. On parle de faute, mais ce n’est pas le cas, car ces recommandations ont été émises pour vous protéger contre le surendettement.

Pour rester dans cette limite, vous devrez peut-être augmenter la durée d’emprunt… Ce qui aura pour conséquence d’augmenter le taux bancaire.

Les caractéristiques du prêt immobilier à la Caisse d’Épargne

On vous le disait plus haut, les conditions d’emprunt sont elles aussi essentielles pour déterminer si l’offre de prêt vaut le coup. Les frais de dossier, qui s’ajoutent au TAEG du crédit, et les facilités de remboursement doivent ainsi être pris en compte

Les frais de dossier à la Caisse d’Épargne

La Caisse d’Épargne étant régionale, la politique en matière de frais de dossier varie selon le lieu où vous faites le dossier. Pour le 75, comptez 1 % du montant du prêt, avec minimum de 350 €.

Les facilités proposées par la Caisse d’Épargne

Le prêt amortissable de la Caisse d’Épargne est aussi un prêt modulable. En clair, vous pouvez augmenter, diminuer voire reporter vos échéances, si vous connaissez un coup dur ou au contraire une fortune soudaine. En revanche, la banque ne lisse pas ces conditions sur tout le territoire, vous devrez donc les négocier au contrat.

Si le remboursement partiel est possible, il ne sera pas gratuit chez Caisse d’Épargne, comme c’est parfois le cas dans d’autres banques.

Quelles sont les garanties demandées par la Caisse d’Épargne?

Votre prêt doit être couvert par une assurance emprunteur ainsi qu’une garantie. Généralement exprimé en pourcentage du prix, le coût de celle-ci viendra s’ajouter à celui du crédit.

Le cautionnement

La Caisse d’Épargne travaille en collaboration avec l’organisme de cautionnement SACCEF. Si ce dernier accepte votre dossier, il se portera garant du remboursement de votre crédit, moyennant des frais de l’ordre de 1.2 %.

L’hypothèque et le privilège de prêteur de deniers (PPD)

Le logement que vous achetez sera mis en gage : si vous ne remboursez plus votre prêt, la banque pourra le saisir et le revendre. C’est le principe de l’hypothèque. Le PPD fonctionne de la même manière et accorde une priorité de paiement à la Caisse d’Épargne.

Vous savez tout sur le taux immobilier actuel de la Caisse d’Épargne. Pour le négocier, n’hésitez pas à contacter un courtier HelloPrêt !